1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Vaccination : ouverture d'une enquête après le décès d'une adolescente
1 min de lecture

Vaccination : ouverture d'une enquête après le décès d'une adolescente

VU DANS LA PRESSE - L'ARS et le parquet des Bouches-du-Rhône viennent d'ouvrir une enquête après la mort d'une adolescente, onze jours après une injection du vaccin Pfizer.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Camille Guesdon

L’Agence régionale de santé et le parquet d’Aix-en-Provence ont annoncé avoir ouvert une enquête après la mort de Sofia, une adolescente de 17 ans, quelques jours après avoir reçu l'injection de sa deuxième dose du vaccin Pfizer. La jeune fille est décédée mardi 28 septembre à l'hôpital d'Aix-en-Provence, suite à un malaise qu'elle avait fait la veille de sa mort, dans son lycée de Gardanne (Bouche-du-Rhône).

Selon 20 Minutes, Farida, la tante de Sofia, "les médecins ont noté une embolie pulmonaire massive inexpliquée". De son côté, l'Agence régionale de Santé a déclaré que "des analyses médicales et pharmacologiques sont en cours", avant d'ajouter qu'il est "trop tôt pour savoir s’il y a un lien ou non" entre ce décès et le vaccin.

Afin de préciser les causes du décès, le parquet d’Aix-en-Provence a annoncé ouvrir une enquête et a demandé une autopsie. Une partie de l'autopsie a déjà été réalisée mais des  analyses complémentaires sont toujours en cours, notamment au niveau anatomopathologique et toxicologique. Le procureur de la République d'Aix-en-Provence a précisé auprès de 20 Minutes que "cela prend un peu de temps".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/