1 min de lecture Coronavirus France

Traitement contre la Covid-19 : "La molécule inhibe la réplication du virus", dit un Pr lillois

INVITÉ RTL - Le professeur Xavier Nassif, directeur de l'Institut Pasteur de Lille raconte la découverte de la molécule qui pourrait servir pour un traitement d'ici le printemps 2021.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Traitement contre la Covid-19 : "La molécule inhibe la réplication du virus", annonce un médecin Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Louis Chahuneau

Enfin un espoir contre la Covid-19. Pas un vaccin, mais plutôt un traitement. C'est l'Institut Pasteur de Lille qui vient de découvrir une molécule potentiellement active contre le virus. Elle existait déjà dans certains médicaments vendus en pharmacie, mais pourrait également combattre le virus, selon les tests réalisés par la fondation française.

Le directeur de l'Institut, Xavier Nassif raconte la découverte au micro de RTL : "C'est une molécule trouvée par une technique de repositionnement, c'est à dire qu'on prend les médicaments qu'on trouve en pharmacie et on voit si, par miracle, il n'y a pas une molécule qui pourrait être efficace sur ce virus alors qu'elle n'avait pas été conçue pour ça. Il s'agissait d'une molécule un peu confidentielle, ce qui fait qu'elle n'a pas pu être repositionnée par d'autres endroits".

Un traitement d'ici le printemps 2021 ?

Une molécule confidentielle pour éviter les faux espoirs, mais non moins efficace : "Dans tous les tests réalisés, cette molécule inhibe la réplication du virus, explique le professeur. Surtout qu'on n'aurait pas besoin d'augmenter les doses pour inhiber la réplication du virus. C'est une molécule qui est très peu utilisée et qui ne présente pas de problèmes particuliers en termes d'effets secondaires. Donc elle pourrait être administrée sans risque".

Alors pour quand peut-on espérer le traitement ? D'ici le printemps 2021 selon le professeur Xavier Nassif: "On fait le design de cet essai, ensuite on va demander les autorisations nécessaires, mais ça va prendre un certain temps. On se demande aussi à qui cette molécule va être destinée, aux gens très peu malades, aux porteurs asymptomatiques pour qu'ils sécrètent moins longtemps le virus, ou encore aux gens très malades. Si on fait les essais cliniques rapidement, on vise la fin de l'hiver 2021".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Médicaments
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants