1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Réouverture des discothèques : les deux soirées tests annulées faute de volontaires
1 min de lecture

Réouverture des discothèques : les deux soirées tests annulées faute de volontaires

Ce samedi soir, deux boîtes de nuit parisiennes devaient accueillir des volontaires immunisés contre la Covid-19 afin de vérifier si les lieux festifs pouvaient reprendre leur activité sans risque. Elles seront repoussées à une date ultérieure.

Une discothèque (illustration)
Une discothèque (illustration)
Crédit : Linh PHAM / AFP
Léa Stassinet & AFP

La fête test n'aura pas lieu. Ce samedi 26 juin, 4.400 volontaires immunisés contre la Covid-19 étaient attendus pour fouler les pistes de danse parisiennes de la Machine du Moulin Rouge et du Cabaret Sauvage de 23h à 6h du matin. Il s'agissait d'une expérimentation pour vérifier si les boîtes de nuit pouvaient reprendre leur activité sans risque, à partir du 9 juillet comme cela est prévu.

Mais ces soirées tests seront repoussées "à une date ultérieure", faute de volontaires, ont annoncé en début d'après-midi les organisateurs. "Les équipes scientifiques, logistiques et artistiques restent mobilisées et unies sur ce projet pour une expérimentation qui se tiendra à une date ultérieure lorsque toutes les conditions nécessaires à sa réalisation seront favorables et plus propices au temps de la recherche", ont précisé sur les réseaux sociaux les organisateurs de cette expérimentation baptisée "Reviens la nuit". 

Cette expérimentation en conditions réelles pilotée par l'AP-HP et l'ANRS en lien avec l'Inserm était ouverte à tous les volontaires âgés de 18 à 49 ans sous conditions : que ces derniers aient reçu leurs deux doses de vaccin il y a plus de 15 jours, ou qu'ils aient contracté la maladie puis reçu leur unique dose de vaccin. Les participants devaient également obligatoirement résider en Île-de-France et être en bonne santé.

Les équipes organisatrices comptaient recruter parmi les étudiants en médecine ou encore les professionnels de santé, mais n'ont pas réussi à mobiliser assez de monde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/