1 min de lecture Coronavirus

Patient atteint du coronavirus dès décembre : il "n'avait pas voyagé", selon le Pr Cohen

INVITE RTL - Selon le Pr. Yves Cohen, chef des services de réanimation des hôpitaux Avicenne de Bobigny et Jean Verdier de Bondy, le patient diagnostiqué positif au coronavirus en décembre "n'avait pas voyagé".

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Patient atteint du coronavirus dès décembre : il "n'avait pas voyagé", selon le Pr Cohen Crédit Image : Schneyder Mendoza / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto

Le coronavirus circulait-il déjà en décembre dernier ? Il semblerait bien que oui. Si les trois premiers cas de contamination au Covid-19 en France datent officiellement du 24 janvier, le Pr. Yves Cohen, chef du service de réanimation des hôpitaux Avicenne et Jean-Verdier, en Seine-Saint-Denis, ont annoncé dimanche 3 mai un cas positif remontant au 27 décembre.

"On a repris toutes les pneumonies qui ont été hospitalisées en réanimation entre le 2 décembre et le 16 janvier et qui n’avaient pas de diagnostic par PCR, c'est-à-dire 14 patients", indique-t-il ce lundi 4 mai à RTL. On a refait des tests début avril et on a retrouvé que l’un d’entre eux était en fait Covid +".

Selon lui, cette découverte est importante "pour connaître la vie du virus". "Ça montre que le virus était présent en France dès le mois de décembre". 

Le Pr. Yves Cohen a ajouté que le patient allait "bien, lui et ses enfants qui ont aussi été malades". "Il n’avait pas voyagé, il était en Seine-Saint-Denis, sans contact particulier avec d’autres patients possibles, patients malades à cette époque."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants