1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coqueluche : Michel Cymes rappelle l'importance de se faire vacciner
1 min de lecture

Coqueluche : Michel Cymes rappelle l'importance de se faire vacciner

ÉDITO - En France, la coqueluche est la troisième cause de décès causé par une bactérie.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes rappelle l'importance de se faire vacciner contre la coqueluche
02:15
Michel Cymes rappelle l'importance de se faire vacciner contre la coqueluche
02:15
Michel Cymes

Le vaccin contre la coqueluche a parfois quelques faiblesses. Des chercheurs canadiens se sont penchés sur le cas de quelque 6.000 personnes vaccinées contre la coqueluche et se sont aperçus que son efficacité diminuait avec le temps. De 84%, elle passe à 62% au bout de quatre à sept ans, et si vous laissez s'écouler huit années supplémentaires, l'efficacité n'est plus que de 41%. Vous rajoutez encore sept années, et selon les Canadiens, la protection disparaît presque complètement. 

En France, on utilise le même vaccin que chez eux, le vaccin acellulaire. Il est recommandé de vacciner le nourrisson à deux mois puis à quatre mois, sans oublier les rappels à 11 mois et 6 ans, puis entre 11 et 13 ans, voire entre 26 et 28 ans. 

La coqueluche peut toucher aussi les adultes. C'est une maladie respiratoire due à une bactérie qui pénètre par les voies respiratoires pour se fixer sur certaines cellules des bronches et de la trachée. Résultat : une toux persistante qui a tendance à s'aggraver la nuit et qui va gêner la respiration. En France, la coqueluche est la troisième cause de décès causé par une bactérie. Une maladie particulièrement contagieuse, par voie aérienne, lors d'un contact direct avec une personne infectée, d'où la nécessité de se faire vacciner. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/