1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes explique pourquoi manger trop de poisson n'est pas bon
2 min de lecture

Michel Cymes explique pourquoi manger trop de poisson n'est pas bon

ÉDITO - Une consommation trop excessive de sardines, maquereaux et autres harengs présente des risques pour notre santé.

Michel Cymes : "Le poisson c'est bon pour la santé, mais pas à haute dose"
02:41
Michel Cymes : "Le poisson c'est bon pour la santé, mais pas à haute dose"
02:44
Michel Cymes & Loïc Farge

Le message vous est sans cesse répété : il faut manger du saumon, du thon, des anchois, des harengs, des maquereaux et des sardines. Ce sont des poissons qui sont riches en phosphore et en oméga 3. C'est un acide gras essentiel que notre organisme est incapable de produire et qu'on se procure via l'alimentation. Cela vous mettra de bonne humeur, cela vous nourrira sans vous faire grossir et cela fera le plus grand bien à votre cerveau. Plein d'études l'ont prouvé.

L'une d'elles, finlandaise, a été menée auprès de plus de 3.500 personnes âgées de plus de 65 ans. Consommer ces aliments une fois par semaine réduit le risque d'attaque et de lésion cérébrales de 13%. En consommer trois fois par semaine réduit le risque de 26%. Mais il ne faut pas en faire plus : au-delà de trois portions hebdomadaires, c'est trop pour l'organisme qui est aussi attentif à la manière dont nous cuisinons ces aliments.

Le but est de ne pas perdre les qualités nutritionnelles du produit. Voilà pourquoi le poisson frais ne doit pas être cuisiné avec des matières grasses s'il a besoin d'un mode de cuisson doux. Même chose pour le poisson surgelé.

Privilégiez le poisson conservé au naturel, plutôt que celui conservé dans de l'huile

Michel Cymes

Si les conserves n'ont pas forcément bonne réputation, le poisson en conserve (sardine, thon, maquereau) fait exception. Lui aussi garantit un bon apport nutritionnel. Simplement nous aurions tendance à vous conseiller le poisson conservé au naturel, plutôt que le poisson conservé dans de l'huile. Ces dernier est moins riche en oméga 3, parce que les nutriments ont tendance à migrer vers la matière grasse. Quand vous ouvrez une boîte de sardines, l'huile finit généralement dans l'évier, et les nutriments dans les tuyauteries de la maison plutôt que dans la vôtre.

À lire aussi

Le poisson fumé est aussi une bonne source d'oméga 3, mais attention il est plein de sel (ce qui peut être gênant à terme pour le système cardiovasculaire). Reste le poisson pané : il peut contenir des oméga 3, mais aussi des oméga 6. Ceux-ci constituent un problème pour les oméga 3.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/