2 min de lecture Santé

Michel Cymes : "Gare aux fables sur l'hydratation !"

REPLAY - Avec le retour de la chaleur, s'hydrater est plus que jamais d'actualité. À condition de bien connaître les règles.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : "Gare aux fables sur l'hydratation !" Crédit Image : AFP / FRED TANNEAU | Crédit Média : Michel Cymes | Durée : | Date : La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

On entend beaucoup de fables circuler sur la manière de s'hydrater en période de forte chaleur. Autant on peut se passer de nourriture, autant l'eau nous est indispensable Essayez de ne pas boire pendant 72 heures, et vous verrez... Ou plutôt vous ne verrez rien, car vous ne survivrez pas.

La première croyance concerne la température de l'eau que l'on boit. On dit que plus elle est froide, plus elle hydrate. C'est une bêtise. Qu'elle soit fraîche, à température ambiante ou chaude, l'eau a le même effet sur l'organisme : elle lui fait du bien. Une exception : l'eau froide après un effort, car elle oblige l'organisme à bosser pour la réchauffer un peu. Comme vous venez de faire un effort, et que vous êtes déjà fatigué, ce n'est pas une bonne idée.

Autre croyance : plus on vieillit, moins on a besoin de boire. La soif est un phénomène un peu farfelu. Entre ce que l'on boit et ce que l'on mange (notamment les fruits et les légumes), notre organisme a besoin de près de 3 litres d'eau par jour. Quand l'organisme n'est pas servi, il vous envoie un signal : vous avez soif, vous buvez. Sauf que cette sensation de soif est plus tardive à apparaître quand on prend de l'âge. Après 60 ans, il vaut mieux ne jamais attendre d'avoir soif pour boire. Ayez toujours une bouteille d'eau dans votre champ de vision. Buvez plutôt en dehors des repas, sinon vous vous exposez à des lourdeurs d'estomac.

Eau pétillante ou eau plate ? Il y a une différence, mais rien de fondamentale par rapport à nos besoins. Les eaux gazeuses sont réputées favoriser la digestion. Si votre intestin vous fait des misères, ne vous privez pas. Même chose si vous êtes sportif : la récupération est meilleure avec des bulles, parce que cela réduit l'acidité musculaire.

À lire aussi
Des soldats italiens patrouillent par un check-point à l'entrée de la petite ville de Vo Vecchio, située dans la zone rouge du COVID-19, la nouvelle épidémie de coronavirus. santé
Les infos de 18h - Coronavirus : une nouvelle piste pour retrouver le patient zéro en Italie

Mais n'oubliez pas non plus que les eaux gazeuses sont souvent riches en sodium. Si vous avez déclaré la guerre au sel (qui se cache partout dans l'alimentation moderne), restez à l'eau plate. Si vous souffrez de remontées acides, pas de bulles ! Même le Champagne n'est pas indiqué...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Été Eau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants