2 min de lecture Maladie

Michel Cymes explique comment reconnaître une bronchiolite chez l'enfant

ÉCLAIRAGE - La bronchiolite est une maladie virale qui touche les jeunes nourrissons. Elle se soigne, à condition qu'elle soit repérée à temps, sans quoi les conséquences peuvent être graves.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes explique comment reconnaître une bronchiolite chez l'enfant Crédit Image : Didier Pallages/AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Nicolas Barreiro

Les parents connaissent bien cette maladie. La bronchiolite est une maladie virale du nourrisson, elle se soigne sans problème aujourd'hui. Le plus difficile reste de savoir la détecter.

L'âge est déjà un premier critère, la bronchiolite concerne les enfants de moins de deux ans.  Elles touche plus précisément les nourrissons qui ont entre 2 et 8 mois principalement. Au départ, la maladie débute avec un petit rhume, voire une petite rhino-pharyngite avec un soupçon de fièvre en prime.

Jusque-là, rien de préoccupant mais la suite doit vous alerter. Il s'agit d'une toux sèche et de gêne respiratoire. Là, pas mal de parents stressent parce que quand votre enfant a de la fièvre, qu’il a du mal à s’alimenter, qu’à l’évidence il peine à respirer et qu’il vous donne l’impression de siffler comme une locomotive de western, vous le vivez forcément mal.

Certes les symptômes ont de quoi faire peur mais heureusement, la maladie se soigne. C’est l’affaire d’une dizaine de jours avec, éventuellement, un peu de toux résiduelle. Mais tout cela n’est possible que si vous réagissez comme il le faut.

Comment réagir ?

À lire aussi
Un médecin en consultation (Illustration). AVC
AVC : quels sont les symptômes qui peuvent l'alerter et comment les mémoriser

La toute première chose à éviter : l'auto-médication. Toute bronchiolite impose qu’il y ait un examen médical. Il est donc nécessaire de prendre rendez-vous chez votre médecin ou votre pédiatre.

Ensuite, n'oubliez pas que le temps est précieux. On peut croire que la maladie va se calmer au fil des jours mais dans ce genre de situation, c'est une perte de temps qui pourrait vous mener directement aux urgences


Pensez donc à vous rendre chez un professionnel de santé le jour-même, peu importe si l'enfant ne possède pas tous les symptômes précédemment cités. Dans certains cas, si les symptômes perdurent ou que vous constatez l’apparition de sécrétions jaunes ou verdâtres notamment, n'hésitez pas à consulter à nouveau. 

Quand faut-il se rendre aux urgences ?

Dans d'autres cas, plus particuliers, il faudra directement passer par la case urgences

1 - Si votre enfant a moins de 2 mois, a fortiori s’il est né prématurément ou qu’il s’est signalé par des problèmes respiratoires à la naissance, une seule option : les urgences. Soit vous y allez, soit vous appelez le 15 ou le 112.

2 - Si votre enfant est atteint d’une maladie cardiaque ou d’une maladie chronique.

3 - S’il a des problèmes digestifs. Un enfant qui a des diarrhées ou qui vomit souvent est menacé par la déshydratation, surtout s’il rechigne à boire et à manger…

4 - Votre enfant est pâle, il a les lèvres ou les doigts qui bleuissent. Là encore, vous filez aux urgences. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Enfants Bébé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants