1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : comment éviter le mauvais cholestérol ?
1 min de lecture

Michel Cymes : comment éviter le mauvais cholestérol ?

ÉDITO - Avoir du cholestérol ce n'est pas grave en soi. En revanche, en avoir trop impacte négativement sur notre santé.

Michel Cymes : "Comment éviter le mauvais cholestérol"
02:55
Michel Cymes : "Comment éviter le mauvais cholestérol"
02:58
Michel Cymes & Loïc Farge

Après tous les gâteaux, le foie gras, la crème et les tonnes de beurre avalés pendant les fêtes, il est temps de faire le point sur le cholestérol. C'est un lipide, de la matière grasse dont votre organisme a besoin pour fonctionner normalement. Il n'est donc pas la peine d'espérer s'en débarrasser. Avoir du cholestérol ce n'est pas grave ; ce qui l'est, c'est en avoir trop.

Quand il y a excès de cholestérol, il s'en dépose sur la paroi des artères. À force il se forme une sorte de bouillie faite de graisse et de cellules qui vont former une plaque d'athérome (du grec athera, qui signifie bouillie). Elle présente un danger, essentiellement pour le cœur, le cerveau et les membres inférieurs.

Le risque est que certains fragments de la plaque se détachent. Emportés par le flot sanguin, ils vont se balader dans les artères jusqu'au jour où elles les bouchent. Cela peut se terminer par un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou une artérite des membres inférieurs (qui peut mener à la gangrène).

25% d'adultes ont trop de cholestérol en France

Pour éviter cela, il y a des recettes. Il faut commencer par arrêter de fumer. L'alimentation joue aussi un rôle fondamental. Beurre, fromage, pâtisserie, charcuterie, viande grasse : voilà autant de choses riches en acides gras saturés dont il faut réduire la consommation. Si vous aimez cuisiner, optez pour la cuisson à la vapeur. Repenser son alimentation, c'est aussi redécouvrir le plaisir de manger une pomme. C'est encore ne pas oublier une portion de légumes à chaque repas. C'est enfin miser sur les oléagineux (noix, noisettes, amandes).

À lire aussi

Le seul moyen de savoir si on a du cholestérol, c'est de faire une prise de sang. Faites-en une à 20 ans, puis renouvelez-là tous les cinq ans. Une fois passée la cinquantaine, il est important de se faire piquer tous les trois ans minimum, de manière à réagir en cas d'alerte. En France , on estime que 25% d'adultes ont trop de cholestérol.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/