1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : ces 3 troubles à ne pas traiter trop rapidement avec des médicaments
2 min de lecture

Michel Cymes : ces 3 troubles à ne pas traiter trop rapidement avec des médicaments

Le bien-être ne passe pas forcément par la consommation de médicaments. Dans certains cas, mieux vaut ne pas se précipiter et essayer de changer ses habitudes.

Des médicaments (illustration)
Des médicaments (illustration)
Crédit : Raul ARBOLEDA / AFP
Michel Cymes : ces 3 troubles à ne pas traiter trop rapidement avec des médicaments
03:00
Michel Cymes : ces 3 troubles à ne pas traiter trop rapidement avec des médicaments
03:00
Michel Cymes

Souvent, à la première alerte, le réflexe est de consulter dans l’espoir que votre médecin traitant vous fournira la pilule miracle qui règlera votre problème. 

Ce réflexe, non seulement contribue à creuser un peu plus le sempiternel trou de la sécurité sociale, mais en plus expose parfois à des effets secondaires alors que la solution consiste tout bêtement en un ajustement des habitudes de vie.
 

Alors attention, je ne suis pas en train de vous dire qu’il ne faut pas consulter ou ne jamais prendre de médicaments. Je dis simplement que dans certains cas, il y a mieux à faire, en tout cas dans un premier temps.

Certains troubles nous conduisent trop facilement à recourir aux médicaments. J’en vois trois : les brûlures d’estomac, les insomnies et les problèmes de vessie hyperactive.
Et on va les prendre dans l’ordre, si vous le voulez bien.

Brûlures d'estomac : changez vos habitudes alimentaires

À lire aussi

Contre les brûlures d’estomac, il arrive que soient prescrits ce qu’on appelle des inhibiteurs de la pompe à neutrons. Ce sont des médicaments qui empêchent l’estomac de fabriquer trop d’acide. Et dès lors que vous en fabriquez moins, cela atténue les effets du reflux de cet acide qui remonte de l’estomac vers la gorge.

Sauf que ces inhibiteurs sont des médicaments puissants qui, fatalement, présentent des risques d’effets secondaires pour les reins, l’intestin ou les poumons. Voilà pourquoi, avant d’y avoir recours, vous pouvez faire l’économie d’une ordonnance et agir sur vous-même.

Concrètement, dans le cas de brûlures à l’estomac, il peut s'agir tout simplement de changer vos habitudes alimentaires. Il est possible que vos repas soient trop copieux, trop arrosés (arrosés d’alcool, vous m’aviez compris) ou que vous ayez tendance à manger trop rapidement. En agissant sur ces paramètres, vous constaterez sans doute une diminution du problème. Pensez également, le soir, à ne pas vous coucher juste après avoir dîné. 

Insomnies : améliorez votre hygiène du sommeil

Ce sont des choses à faire en première intention et qu’elles suffisent parfois à régler le problème. Qu’en est-il des insomnies ? Là, ce sont les benzodiazépines dont il est question. Pour faire simple, ce sont des somnifères. Mais chacun sait que les somnifères, ça fatigue, ça fait somnoler, ça altère la vigilance voire la mémoire. Dès lors, il vaut mieux commencer par revoir son hygiène du sommeil.

Quelles sont les questions à se poser ? Est-ce que je me lève et me couche à heures fixes ? Est-ce que je ne ferais pas une petite surconsommation d’écrans, notamment le soir ? Est-ce que je fais suffisamment d’exercice physique ? Ma literie est-elle à la hauteur ?  La température de ma chambre n’est-elle pas trop élevée ? Mes dîners sont-ils trop copieux ?

Là encore, nous disposons de leviers qu’il suffit parfois d’actionner pour éviter la prise de médicaments.  

Vessie hyperactive : attention à ce que vous buvez

Et c’est la même démarche qui doit nous animer en cas de vessie hyperactive. Quels peuvent être les effets secondaires des médicaments habituellement prescrits dans ce domaine ? Constipation, troubles visuels, sècheresse buccale pour les plus courants… 

Donc donnez-vous une chance de régler le problème d’une manière différente en faisant attention à ce que vous buvez et, pourquoi pas, en rééduquant périnée et sphincters. Après, si tout cela ne donne rien, OK, consultez et prenez l’option traitement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/