1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes avertit les cardiaques : "évitez sauna et hammam"
1 min de lecture

Michel Cymes avertit les cardiaques : "évitez sauna et hammam"

Il y a quelques jours, je vous disais que le sauna était bon pour lutter contre l'hypertension artérielle. Mais il y a quand même des contre-indications.

Un bain serait plus sale qu'il n'y paraît, alerte Michel Cymes
Un bain serait plus sale qu'il n'y paraît, alerte Michel Cymes
Michel Cymes avertit les cardiaques : "évitez sauna et hammam"
02:36
Michel Cymes avertit les cardiaques : "évitez sauna et hammam"
02:37
Michel Cymes

Je vous ai vanté les bienfaits du sauna, mais attention si c'est contre-indiqué en raison de votre état de santé. Toutes les personnes qui souffrent d'un problème cardiaque - rétrécissement de l'aorte, problème coronarien, hypotension - doivent éviter le sauna.

Concernant l'hypotension, il faut savoir que, dans un sauna, l'organisme a tendance à faire des baisses de tension artérielle. On risque donc d'accentuer le problème et de faire un malaise. Si les problèmes cardiaques sont stabilisés (sur indication de votre médecin), vous pouvez y aller, mais évitez d'y aller seul. 
Sauna et hammam, même combat - même si on a à faire à deux choses différentes. Dans les deux cas, c'est un bon bain de chaleur, vos pores vont se dilater et vous allez transpirer, ce qui va faciliter l'élimination des toxines accumulées lors d'une bonne séance de sport ou au terme d'une journée de boulot. Baisse du stress, relaxation des muscles, sommeil de qualité et réveil sans courbatures.

Quelle différence avec le hammam ?

Mais si le sauna dispense une chaleur sèche, le hammam dispense une chaleur humide. Pour optimiser les bienfaits de votre séance, il faut prendre une douche fraîche juste après. Un petit coup de vaso-constriction juste après une séance de vaso-dilatation, rien de mieux pour réveiller la circulation sanguine et se détendre.

De plus, le hammam est préférable pour les rhumatismes, et détendre les muscles, voire les débarrasser d'une douleur. Cela dit, il y a deux règles de base à respecter : parlez-en toujours à votre médecin traitant, et si vous vous sentez mal, n'insistez pas, vous sortez, c'est aussi simple que ça. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/