1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 5h - Haïti : "une vague d'enlèvements qui se fait toujours contre rançon", dit un expert
1 min de lecture

Les infos de 5h - Haïti : "une vague d'enlèvements qui se fait toujours contre rançon", dit un expert

Sept religieux catholiques, dont deux Français, ont été enlevés à Haïti dimanche 11 avril. Les ravisseurs réclament une rançon de un million de dollars.

Cette vue aérienne montre le quartier Pétion-Ville de Port-au-Prince à Haïti, le 20 novembre 2018.
Cette vue aérienne montre le quartier Pétion-Ville de Port-au-Prince à Haïti, le 20 novembre 2018.
Crédit : HECTOR RETAMAL / AFP
Les infos de 5h - Haïti : sept ecclésiastiques, dont deux Français, kidnappés contre rançon
07:58
Le journal RTL de 5h du 12 avril 2021
07:58
Julien Sellier - édité par Camille Guesdon

Deux religieux français ont été enlevés à Haïti dimanche 11 avril. Ils font partie d'un groupe de sept ecclésiastiques pris en otage à Port-au-Prince. Les ravisseurs réclament un million de dollars de rançon.

Pierre Godson, rédacteur en chef de la radio locale Alter Press, remonte le fil des événements : "Les religieux se rendaient à l'installation d'un nouveau prêtre dans la région de Croix-des-Bouquets près de Port-au-Prince. Un gang s'y est installé depuis quelques temps, donc ils ont pris les religieux en otage".

Lorsque la radio locale a contacté la société du père Saint Jacques, elle a confié que pour l'heure, elle n'avait toujours pas de nouvelle du groupe de religieux enlevé. Pour le moment, personne ne répond au téléphone. Pour Pierre Godson, "cette vague d'enlèvement à laquelle on assiste depuis près de deux ans maintenant, se déroule toujours contre une rançon". 

À écouter également dans ce journal :

Coronavirus : A partir de ce lundi en France, la vaccination aux personnes âgées de 55 ans et plus est ouverte. Les autotests sont disponibles dans les phamarcies.

À lire aussi

Epidémie : Le cap des 100.000 morts du Covid-19 approche en France. 5.800 patients sont encore en réanimation ce matin.

Vaccination : Dès mercredi, le délai entre la première et deuxième injection sera espacée de six semaines, au lieu de quatre semaines, pour les vaccins ARN. C'est-à-dire les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/