1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les conseils de Michel Cymes pour la réouverture des terrasses et des cinémas
2 min de lecture

Les conseils de Michel Cymes pour la réouverture des terrasses et des cinémas

La France renoue avec une partie de ses loisirs après six mois de restriction. Mais le virus est toujours là et doit nous inciter à ne pas relâcher les gestes barrières.

Réouverture des terrasses : doit-on réapprendre à draguer ?
Réouverture des terrasses : doit-on réapprendre à draguer ?
Crédit : Sellwell / GETTY
Les conseils de Michel Cymes pour la réouverture des terrasses et des cinémas
02:59
Les conseils de Michel Cymes pour la réouverture des terrasses et des cinémas
02:59
Michel Cymes

On va enfin pouvoir reprendre un semblant de vie normale à partir d'aujourd'hui avec la réouverture des terrasses. Mais attention : avant de commander un café, une grenadine en un demi en terrasse, je voudrais vous recommander la plus grande prudence

Vous connaissez peut être mon tropisme pour le foot ? Eh bien, je vais vous raconter une petite histoire. Il y a un peu moins d'un an, en juin-juillet 2020, vous vous rappelez sans doute que les joueurs de foot professionnels reprenaient la compétition après trois mois d'interruption. 

Vous savez ce qu'il s'est passé à l'époque ? On a eu droit à une avalanche de blessés. Il y en a eu trois fois plus qu'en temps normal. Et vous savez pourquoi ? Et bien parce que quand on reprend au taquet après une période d'inactivité et qu'on est mal préparé, la vigilance diminue et le corps ne le supporte pas. 

On le voit venir. Les terrasses rouvrent et tout le monde est au taquet. Exactement. Et je ne croise que des gens prêts à se ruer sur les terrasses, pressées d'aller au cinéma, au musée, au casino ou je ne sais où. 

Un vacciné sur deux ne l'est qu'à moitié

À lire aussi

Tant mieux, ça prouve qu'on est en vie. Mais la vie sociale a ceci de commun avec le foot de haut niveau que c'est, je dirais, un sport de contact. Il ne faudrait pas qu'on l'oublie et que ce semblant de retour à la normale se solde par une recrudescence des infections par le coronavirus.

Alors, c'est vrai, la réouverture des cafés et des restos est un signe fort, mais elle se fait dans un contexte réglementaire qui témoigne de la persistance de l'épidémie. Même si les derniers chiffres à notre disposition, qu'ils concernent la tension dans les services de réanimation ou l'apparition de nouveaux cas, sont encourageants. 

Le fait que plus de 20 millions de personnes aujourd'hui soient vaccinées y est sans doute pour beaucoup. Oui, on a toujours dit que le salut passait par la vaccination et les faits sont en passe de le prouver. Mais n'oublions pas qu'un vacciné sur deux ne l'est qu'à moitié et qu'il doit encore avoir sa seconde dose. Ce qui signifie que si vous n'avez eu qu'une seule dose de vaccin, vous n'êtes à ce stade que partiellement protégé. Autrement dit, pas question de baisser la garde. 

Masques, gel hydroalcoolique, distance de sécurité

Donc, on n'oublie pas les gestes barrières, le masque. Nous devons continuer à le porter dès lors que nous ne sommes pas à la maison. Les consignes, que ça concerne des tablées de six personnes maximum ou la nécessité de disposer de huit mètres carrés par visiteur dans les musées, doivent être respectées. 

Notre ennemi, c'est encore et toujours la promiscuité. Et fatalement, dès lors que les cinémas ouvrent leurs portes ou que l'on autorise la reprise des festivals fussent en plénière, fusse avec un public assis, fusse avec une jauge de 35%, on s'expose ne serait-ce qu'avant le spectacle. Lorsqu'on est dans l'entonnoir de la file d'attente. 

Donc, je résume masque, gel à portée de main, distance de sécurité, sans oublier de vous servir de votre voiture pour appuyer sur un bouton d'ascenseur ou de votre coude pour actionner les poignées de porte. Ne gâchons pas l'occasion qui nous est offerte. La vie est là, qui nous tend les bras, mais le virus est là. Lui aussi ne nous a pas encore lâché.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/