1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les bonnes raisons d'aller voir un orthoptiste
2 min de lecture

Les bonnes raisons d'aller voir un orthoptiste

À l'occasion de la journée mondiale de l’orthoptie, focus sur cette spécialité et notamment l’importance de dépister les troubles visuels chez les enfants.

Des lunettes (illustration)
Des lunettes (illustration)
Crédit : Fred TANNEAU / AFP
Pourquoi aller chez un orthoptiste ?
00:03:50
Pourquoi aller chez un orthoptiste ?
00:03:50
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de l’orthoptie, l’occasion de parler de cette spécialité. L’orthoptie, c’est une profession paramédicale. L’orthoptiste est un professionnel de santé formé en 3 ans qui peut contrôler la vision. Il mesure les capacités visuelles et rééduque l’œil sur prescription d’un ophtalmologiste. C’est un peu le kiné des yeux. En France, on compte environ 5.800 orthoptistes.
 
L’orthoptiste soigne la vision, pas les yeux. Il peut, par exemple, rééduquer une vision double, une insuffisance de convergence, une fatigue visuelle, une difficulté d’adaptation aux lunettes, et un strabisme chez l’enfant.

Mais à la différence d’un médecin ophtalmologiste, il n’a pas la capacité à apprécier une maladie oculaire, ni à dépister une pathologie asymptomatique, comme le glaucome ou une maladie de la rétine.

Il pourra prescrire des lunettes et lentilles à la rentrée

Jusqu’alors, il pouvait seulement renouveler les lunettes et les lentilles de contact sous certaines conditions. Depuis un décret publié le 26 avril dernier, l’orthoptiste est également autorisé à faire de premières prescriptions de lunettes et de lentilles. On peut donc aller consulter directement un orthoptiste, sans passer par la case ophtalmo, pour avoir des lunettes ou des lentilles. 

Enfin, comme me l’a précisé Mélanie Ordines, présidente du Syndicat autonome des orthoptistes, "il faut attendre encore quelques semaines, sûrement jusqu’à la rentrée, pour que cela soit effectif. Car pour l’instant, la Caisse nationale d'assurance maladie n'a pas actualisé les cotations pour ces actes". 
 
Tout le monde ne pourra pas aller directement chez l’orthoptiste. Seules les personnes qui ont entre 16 et 42 ans pourront aller effectuer, sans ordonnance préalable, un bilan visuel chez un orthoptiste et obtenir, si besoin est, une prescription de lunettes ou de lentilles.

À lire aussi

Pourquoi jusqu’à 42 ans ? Eh bien, parce que c’est l’âge à partir duquel on commence à être presbyte, à ne plus bien voir de près, et c’est aussi l’âge où on commence à dépister certaines pathologies oculaires.

Autre précaution : l’orthoptiste ne pourra pas rédiger de prescription en cas de contre-indications. Des contre-indications qui seront précisées dans l’arrêté. Les orthoptistes ne devraient pas pouvoir prescrire si le patient est atteint de glaucome, de diabète, d’une maladie dégénérative, ou si la femme est enceinte, m’a précisé Mélanie Ordines.

Deux bilans complets pour déceler les troubles visuels chez les enfants

Les orthoptistes peuvent aussi s’occuper de la santé visuelle des enfants. Et avec le décret qui vient de paraître tous les enfants pourront bénéficier d’un bilan visuel par l’orthoptiste - toujours en accès direct sans ordonnance - à deux âges clés de leur vie : entre 9 et 15 mois, puis entre 2,5 et 5 ans. Cela va donc permettre d’élargir les professionnels de santé pouvant dépister des troubles visuels chez l’enfant.
 
Les troubles visuels sont fréquents à l’enfance. "Un enfant de moins de 6 ans sur 5 a une pathologie visuelle", m’a précisé la professeure Dominique Brémont-Gignac, cheffe du service d’ophtalmologie à l’hôpital Necker Enfants malades, à Paris. C’est beaucoup ! "Il est important de repérer le plus tôt possible certaines anomalies visuelles, m’a souligné la professeure. 

"L’amblyopie par exemple, qui est une cause fréquente de perte de vision d’un œil chez les enfants, avec ou sans strabisme, est encore réversible si elle est repérée avant l’âge de 6 ans. Et plus sa détection et sa prise en charge sont précoces, meilleur est le pronostic visuel".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/