1 min de lecture Santé

La DGCCRF alerte sur les dangers de la coupe menstruelle

VU DANS LA PRESSE - La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes met en garde contre une mauvaise utilisation de la coupe menstruelle.

La coupe menstruelle est utilisée comme alternative au tampon (illustration)
La coupe menstruelle est utilisée comme alternative au tampon (illustration) Crédit : iStock / Getty Images Plus
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Souvent utilisée comme une alternative aux tampons ou aux serviettes hygiéniques, la coupe menstruelle peut se révéler très dangereuse si elle est mal utilisée, alerte la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). 

Dans une étude dévoilée par Franceinfo ce jeudi 28 mai, elle explique qu'une mauvaise utilisation peut entraîner des amputations et même des décès en cas du syndrome du choc toxique. Problèmes, ces informations ne sont pas toujours écrites sur les notices d'utilisation. Sur 19 modèles contrôlés par la DGCCRF, 5 ont reçu un avertissement. 

Car, chez les femmes porteuses d'une souche particulière de staphylocoque, la coupe menstruelle peut provoquer la création de bactéries et de toxines qui peuvent ensuite se développer dans tout le corps à cause du sang bloqué au niveau du vagin. C'est ce qu'on appelle un choc toxique. En décembre dernier, une adolescente belge de 17 ans était morte de ce choc lié à l'utilisation d'un tampon. 

Pour éviter les risques au maximum, les autorités sanitaires recommandent de ne pas porter la coupe menstruelle puis de 8 heures d'affilée et, surtout, de ne pas passer la nuit avec. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Dangereux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants