1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Juin vert : comment prévenir le cancer du col de l'utérus ?
2 min de lecture

Juin vert : comment prévenir le cancer du col de l'utérus ?

ÉCLAIRAGE - Le mois de juin est consacré à la prévention de ce cancer, évitable grâce aux vaccins et au dépistage du HPV.

Juin vert : comment prévenir le cancer du col de l'utérus ? (illustration)
Juin vert : comment prévenir le cancer du col de l'utérus ? (illustration)
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Coline Daclin

Vous connaissez probablement l'opération "octobre rose", qui consiste à faire de la prévention du cancer du sein pendant tout le mois d'octobre. Mais connaissez-vous le "juin vert" ? Cette initiative, lancée en 2010 par l'Institut National du Cancer (Inca), concerne le cancer du col de l'utérus

Chaque année, c'est près de 3.000 femmes qui sont touchées par ce cancer, et 1.000 femmes en meurent, selon Santé publique France. Dans la grande majorité des cas, il est causé par une infection au papillomavirus humain, ou HPV. Il s'agit d'un virus très fréquent, qui se transmet par contact sexuel, et dont certains types sont plus susceptibles de causer un cancer du col de l'utérus lorsqu'ils persistent. 

Pour prévenir le cancer du col de l'utérus, plusieurs gestes sont possibles. D'abord, éviter d'être contaminé par un papillomavirus. Pour cela, il faut savoir que l'utilisation du préservatif durant les rapports ne permet pas de se protéger complètement contre le virus. Il reste évidemment utile, ne serait-ce que pour éviter toutes les autres maladies sexuellement transmissibles, mais pas suffisant. En revanche, il existe des vaccins.

Un vaccin pour les filles, mais aussi pour les garçons

Le vaccin est recommandé pour toutes les jeunes filles de 11 à 14 ans, et depuis janvier 2021, il l'est aussi pour les garçons du même âge. Même si les garçons ne développent pas de cancer du col de l'utérus, ils peuvent avoir des verrues génito-anales liées au papillomavirus, et augmenter leurs risques de développer un cancer de l’anus ou de la gorge. Surtout, ils transmettent le virus.

À lire aussi

Deux ou trois injections sont nécessaires en fonction du vaccin utilisé et de l’âge. Les garçons et les filles de 15 à 19 ans qui n'ont pas été vaccinés peuvent aussi bénéficier d'un rattrapage.

L'autre geste important, c'est le dépistage. Toutes les femmes de 25 à 65 ans peuvent faire des frottis chez leur gynécologue, leur médecin généraliste ou auprès d'une sage-femme. On fait d'abord deux frottis à un an d'intervalle, puis un frottis tous les trois ans. Selon l'Inca, on estime que 90 % des cancers du col de l’utérus pourraient être évités grâce au dépistage.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/