1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Greffe de peau : Franck était condamné, son frère Éric l'a sauvé
2 min de lecture

Greffe de peau : Franck était condamné, son frère Éric l'a sauvé

INVITÉS RTL - Franck et Éric Dufourmantelle racontent dans un livre une première médicale mondiale, celle d'un frère qui fait don de sa peau pour sauver son jumeau brûlé à 95%.

Franck, 33 ans, qui a souffert de brûlures sur 95% de son corps et a été sauvé par une greffe de peau de son jumeau Eric, lors d'une opération mondiale.
Franck, 33 ans, qui a souffert de brûlures sur 95% de son corps et a été sauvé par une greffe de peau de son jumeau Eric, lors d'une opération mondiale.
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Greffe de peau : Franck était condamné, son frère Éric l'a sauvé
08:15

Éric a donné sa peau pour sauver celle de son jumeau, Franck brûlé à 95% après un accident dans l'usine où ce dernier est opérateur chimiste. Les frères racontent leur histoire dans un livre Life : il était condamné, son frère l'a sauvé

L'accident qui aurait dû coûter la vie à Franck s'est produit le 26 septembre 2016. Un an et demi plus tard, Franck l'assure, il va bien, "même très bien". Une des rares parties de sa peau qui n'a pas été brûlée était celle où était tatoué sur le bras droit "Life". "C'est dingue. On ne l'a pas vu tout de suite, mais au bout de quelques mois seulement." 

Après son accident, qui reste très précis dans sa mémoire, Frank est plongé dans le coma. Son jumeau, Éric se précipite à l'hôpital. Le corps médical lui explique alors que les chances de survie de son frère sont quasi nulles. "C'est le désespoir, on ne nous laisse rien présager de bon", se souvient-il. Ce n'est que dans les jours qui suivent que la famille de Franck tente de trouver une solution. "On se dit les greffes sont possibles sur les organes,   pourquoi pas sur la peau".

Des jumeaux homozygotes

Le déclic vient d'Éric qui signale aux médecins que lui et Franck sont jumeaux homozygotes, c'est-à-dire issus du même œuf. Les frères sont compatibles et une greffe de peau peut être réalisée. "C'est juste une évidence. Il n'y a qu'une peur, celle qu'il meure", explique Éric.

À lire aussi

De son côté, Franck ne sait pas comment il aurait vécu ce don effectué par son frère s'il avait été conscient à ce moment-là. "Je pense que j'aurais eu du mal à l'accepter... Que mon frère se mutile pour moi, ça aurait été très difficile", confie-t-il.

C'est un héros

Franck à propos de son frère Éric

La première opération a lieu le 3 octobre. Pour Éric, ça sera deux heures de prélèvement de peau, pour Franck, six heures de pose. "C'est un héros", glisse Franck à propos de son frère.

S'en suivent plusieurs opérations qui ont permis à Franck d'être de nouveau sur pied. Aujourd'hui, il enchaîne les séances de kiné. Dans plusieurs mois, il pourra reprendre le travail, dans la même usine, mais à un poste différent.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/