1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Environnement bruyant : comment mieux le supporter ?
2 min de lecture

Environnement bruyant : comment mieux le supporter ?

Envie de mieux dormir et de ne plus vous énerver ? Aline Perraudin vous livre ses conseils pour s'habituer aux bruits gênants qui vous entourent.

Des riverains excédés par le bruit exposent une banderole sur la façade de leur immeuble (image d'illustration).
Des riverains excédés par le bruit exposent une banderole sur la façade de leur immeuble (image d'illustration).
Crédit : GARO / Phanie / Phanie via AFP
Comment mieux supporter un environnement bruyant ?
04:11
Comment mieux supporter un environnement bruyant ?
04:11
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin - édité par Florine Boukhelifa

Voisins noctambules, grondements incessants de la circulation, bruits de chantier... Nous sommes souvent confrontés au bruit des autres, qui met les nerfs à rude épreuve, perturbe le sommeil et entraîne des troubles physiologiques avec le temps. Alors que 8 Français sur 10 déclarent en souffrir, voici quelques conseils pour le mettre en sourdine et mieux le supporter.

Après avoir tout tenté, comme les isolants phoniques ou encore les bouchons d'oreilles, il est ainsi possible de se tourner vers des techniques moins connues. Notamment celle du bruit blanc. Il s'agit d'un son de fond destiné à masquer celui qui vous gêne. Nommé par analogie avec la lumière blanche, qui regroupe l'ensemble des longueurs d'ondes du spectre visible, ce dernier, monotone, uniforme et répétitif, peut être le bruit des vagues, de la pluie qui tombe sur les toits, celui d'un ventilateur ou encore d'un lave-vaisselle.

Composé de toutes les fréquences audibles, le bruit blanc aurait ainsi la capacité de saturer les récepteurs auditifs et neutraliser, au moins en partie, les sons dérangeants qui perturbent l'endormissement. Certaines applications permettent de diffuser toutes sortes de bruits blancs, mais vous pouvez également vous procurer un petit dispositif qui en produit, à installer dans votre chambre.

La méthode n'est certes pas infaillible, mais convient à certaines personnes qui se sentent apaisées et s'endorment beaucoup plus facilement en se mettant dans ces bulles sonores.

Oublier le bruit par la force mentale

À lire aussi

Pour faire barrage au bruit, il est également possible d'essayer des techniques psychologiques. Cela semble plus facile à dire qu'à faire, mais il faut essayer de ne pas s'énerver, sinon vous pouvez dire adieu au sommeil.

Pour modifier sa réaction aux sons dérangeants, vous pouvez par exemple dire à votre cerveau de faire entrer le bruit en question par une oreille et de le faire ressortir par une autre. Attention, cela demande tout de même une certaine force mentale.

Certaines personnes arrivent ainsi à dormir dans un environnement bruyant. Elles expliquent ne plus entendre les sons au bout d'un moment, mais ce travail inconscient est malgré tout fatigant pour le système auditif : même lorsque l'on ne s'en rend plus compte, le bruit continue de maltraiter notre organisme et empêche de bien récupérer. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/