1 min de lecture Coronavirus France

Distributeurs de gels hydroalcooliques : un potentiel danger pour les yeux des enfants

VU DANS LA PRESSE - L'hôpital-Fondation Rothschild à Paris a constaté les premiers cas de lésions oculaires graves causées par ces distributeurs de gels hydroalcooliques chez plusieurs patients.

Du gel hydroalcoolique (illustration)
Du gel hydroalcoolique (illustration) Crédit : Ronaldo Schemidt / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les distributeurs de gels hydroalcooliques sont partout. Toutefois, cette mesure sanitaire nécessaire ne semble pas sans danger.

En effet, Laurent Kodjikian, le président de la société française d'ophtalmologie a lancé l'alerte dans le Parisien : "Ces distributeurs font environ un mètre de haut, et de plus en plus de petits, en voulant se nettoyer les mains, en reçoivent dans les yeux, ce qui occasionne des brûlures oculaires parfois sévères. Elles peuvent aller jusqu’à la cécité. On craint que ce phénomène ne prenne de l’ampleur."

C'est d'abord l'hôpital-Fondation Rothschild à Paris qui a constaté chez plusieurs patients des lésions oculaires graves causées par ces distributeurs de gels hydroalcooliques : "Pour traiter la myopie, on utilise de l’alcool à 20%. Il suffit de 30 secondes pour que l’épiderme de la cornée se décolle. Là, les gels hydroalcooliques en contiennent 60 à 80 %", a expliqué le professeur Éric Gabison, de l’hôpital Rothschild au quotidien régional.  

Il est donc essentiel d'être très prudents et notamment avec les plus jeunes. Si vous constatez ce type de brûlures chez votre enfant, il faut immédiatement lui rincer l’œil avec du sérum physiologique pendant au moins une demi-heure. La société française d'ophtalmologie a considéré que ces distributeurs ne devraient pas être installés là où il peut potentiellement y avoir des enfants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Enfants Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants