1 min de lecture Coronavirus France

Vacances : pourquoi mettre du gel hydroalcoolique à la plage n’est pas une bonne idée

VU DANS LA PRESSE - Le gel hydralcoolique peut provoquer une brûlure sur les mains en cas de forte exposition au soleil, en plus de ne pas être réellement utile à la plage.

La plage de La Grande-Motte dans l'Hérault le vendredi 22 mai
La plage de La Grande-Motte dans l'Hérault le vendredi 22 mai Crédit : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Distanciation sociale, gestes barrières ... Comment faut-il se protéger contre le coronavirus à la plage ? Si le lavage des mains régulier est évidemment préconisé, le gel hydralcoolique peut s'avérer être dangereux avec une forte exposition au soleil. 

Mélanger chaleur et gel hydralcoolique peut provoquer une dermite en breloque, explique la dermatologue Catherine Oliverès-Ghouti à 20 Minutes, "une brûlure caractéristique causée par la réaction de ces substances sur la peau avec le soleil."

Mais en plus d'être dangereux, le gel hydralcoolique à la plage serait tout simplement inutile : "a priori, on ne touche aucun bouton d'ascenseur ni de poignée de porte, mais seulement ses propres affaires et le sable." Conclusion donc : à la plage, mieux vaut prioriser un lavage régulier des mains que le gel hydralcoolique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Vacances d'été Vacances en France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants