1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : Valérie Trierweiler dénonce les prix élevés des vaccins
3 min de lecture

Coronavirus : Valérie Trierweiler dénonce les prix élevés des vaccins

BILLET - Valérie Trierweiler revient sur les bénéfices colossaux engendrés par les laboratoires Moderna et Pfizer, dénonçant les prix trop élevés des vaccins.

Une infirmière prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19 dans un centre de vaccination de Nantes, dans l’ouest de la France, le 9 avril 2021. (Illustration)
Une infirmière prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19 dans un centre de vaccination de Nantes, dans l’ouest de la France, le 9 avril 2021. (Illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Coronavirus : Valérie Trierweiler dénonce les prix élevés des vaccins
04:23
L'œil de... Valérie Trierweiler du 21 avril 2021
04:23
micros
Valérie Trierweiler - édité par William Vuillez

Très récemment deux informations m’ont mise en colère et même très en colère. D’abord, l’entrée directe du PDG de Moderna France dans le club très privé des milliardaires français. Sans passer par la case millionnaire. Ainsi Stéphane Bancel, qui détient 8% du capital, est entré à la 23e position avec une fortune estimée à 3,5 milliards d'euros. Vous mesurez l’état de sa fortune alors qu’il possède moins de 10% de l’entreprise, alors imaginez la fortune du président américain de Moderna.

La deuxième, c’est une interview cette fois, celle du PDG de Pfizer, Albert Bourla, il y a quelques jours dans les Échos. Lors d’une question sur le prix élevé du Pfizer en comparaison aux autres vaccins, il prétendait ne pas connaitre ces prix. Vous croyez vraiment qu’il ne connait pas le prix de la concurrence ?

Et ce n’est pas fini ! Albert Bourla, qui se plaint aussi dans cette interview que le cours de l’action Pfizer ne soit pas assez élevée, prétend encore que les vaccins sont vendus en Europe au prix d’un repas. Après quelques recherches, j’ai trouvé le prix de son vaccin, soit 12 euros. Je voudrais dire à Monsieur Bourla que le prix d’un repas moyen en France pour un ménage ne dépasse pas les 6 euros. Et que pour les ménages modestes c’est bien en dessous.

Une omerta sur le prix des vaccins

Ce monsieur ne fait sans doute pas les courses lui-même et quand on a des milliards sur son compte en banque, on n’est évidemment pas à 6 euros près. Mais ce qui me met encore plus en colère, c’est que ces bénéfices ne semblent encore pas suffisants. Alors que l’Europe s’apprête à commander 1,8 milliard de doses, le prix du Pfizer est déjà monté à près de 20 euros et pourrait grimper encore. Au moment même où on nous annonce qu’il faudra une troisième dose.

À lire aussi

Il y a un véritable tabou, une omerta sur le prix que paient les gouvernements. Nous avons pu avoir des éléments quand une ministre belge a fait une bourde en tweetant le prix des différents vaccins et cela donnait ça : 1,78 euros pour le vaccin d’AstraZeneca et il risque de perdre de sa valeur, 8,50 euros pour Johnson & Johnson, 12 euros pour Pfizer, désormais 20 et 18 euros pour la dose de Moderna, d’où l’entrée de son patron français dans le club des milliardaires. Cette ministre a dû retirer son tweet au nom de la confidentialité des contrats.

Servir l’intérêt général

Ce qu’il faut rappeler, c’est que ces labos s’enrichissent avec des subventions publiques. Ils ont selon moi un devoir de servir l’intérêt général, en pratiquant des prix planchers ou en acceptant la levée des brevets. Ou en acceptant encore la vente des licences à prix raisonnable comme le propose le président du Parlement européen. Et ça ils refusent, ils disent que ce serait un frein à la recherche et à l’innovation.

Ils nous assurent également qu’ils proposent des doses à prix coutants pour les pays en voie de développement. Alors là aussi, nous voulons de la transparence car l’Afrique du Sud, en proie à un variant, a dû se battre pour obtenir des vaccins à un prix correct. Et que la plupart des pays d’Afrique ont pu vacciner moins de 1% de leur population.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/