1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : que sait-on du vaccin Valneva ?
2 min de lecture

Coronavirus : que sait-on du vaccin Valneva ?

Ce lundi 18 octobre, le laboratoire franco-autrichien Valneva, a publié un communiqué dans lequel il fait état "de résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin", contre la Covid-19.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
William Vuillez & AFP

Si du côté français, Sanofi et Pasteur sont hors-jeu dans la course au vaccin contre la Covid-19, la petite start-up nantaise Valneva, avait annoncé en janvier dernier, qu’elle allait lancer son vaccin à l’automne 2021. Alors que l'échéance arrive, où en est-on ? Le laboratoire franco-autrichien a publié ce lundi 18 octobre, un communiqué dans lequel il fait état "de résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin", contre la Covid-19. 

Ce vaccin, le VLA2001, "remplit avec succès les deux principaux critères d’évaluation de l’essai", écrit le laboratoire, à savoir des "niveaux de titres d’anticorps supérieurs comparés au vaccin d’AstraZeneca AZD1222" et un "taux de séroconversion des anticorps neutralisants supérieur à 95% deux semaines après la deuxième injection (soit au 43ème jour) chez les adultes âgés de 30 ans et plus".

Un total de 4.012 participants âgés de 18 ans et plus a été recruté sur 26 sites au Royaume-Uni dans le cadre de l'essai pivot de Phase 3. Le candidat vaccin a été "généralement bien toléré", indique Valneva. "Il s'agit d'une approche beaucoup plus traditionnelle de fabrication de vaccins que les vaccins qui ont été déployés jusqu'à présent au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis, et ces résultats suggèrent que ce candidat vaccin est en bonne voie pour jouer un rôle important dans la lutte contre la pandémie", assure Adam Finn, investigateur principal de l'essai et professeur en pédiatrie à l'Université de Bristol, cité dans le communiqué.

Regain en bourse

Le laboratoire indique avoir "commencé la soumission progressive du dossier de demande d'autorisation initiale auprès de l'agence de santé britannique (MHRA)", qui requiert "une validation finale de l'un des tests utilisés dans l'essai", actuellement "en cours". Il prépare par ailleurs "une soumission progressive auprès de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), dans le cadre d'une demande d'autorisation conditionnelle".

À lire aussi

Ce communiqué encourageant intervient un peu plus d'un mois après la résiliation par le gouvernement britannique de son contrat portant sur 100 millions de doses. L'information avait fait lourdement chuter le titre de Valneva en Bourse : le 13 septembre, il avait perdu en une séance plus de 40%, passant de 19,92 euros à 11,64 euros. Une semaine après, le 20, le titre était tombé sous les 11 euros.

Le gouvernement français avait assuré ensuite que l'Union européenne était toujours intéressée par le vaccin de Valneva et poursuivait ses négociations. Ce lundi, l'action Valneva, a repris des couleurs à la Bourse de Paris : vers 11h35, elle s'envolait de 36,83% à 16,45 euros, dans un marché en recul de 0,79%.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/