3 min de lecture Facebook

Coronavirus : Facebook a-t-il censuré le principal groupe de soutien à Didier Raoult ?

La colère gronde sur les réseaux sociaux après la désactivation ce week-end du groupe Facebook intitulé "Didier Raoult Vs Coronavirus", avant qu'il ne soit réactivé lundi 26 octobre. Les soutiens de l'épidémiologiste y voient une censure.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : Facebook a-t-il censuré le principal groupe de soutien à Didier Raoult ? Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Sarah Ugolini

"Halte à la censure", "On nous bâillonne", "Facebook censure aux ordres du gouvernement mondial" : on sent poindre la colère sur ces messages glanés sur les réseaux sociaux après la désactivation ce week-end du groupe Facebook intitulé "Didier Raoult Vs Coronavirus", avant qu'il ne soit réactivé lundi 26 octobre. 

Un groupe créé en mars comptabilisant plus de 480.000 membres. Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 septembre, le réseau social a décidé de désactiver le plus grand forum de soutien au chef de l'IHU de Marseille sans donner de raison. Aussitôt la chose s’emballe, et les soutiens de Didier Raoult manifestent leur mécontentement. Des politiques tels que Nicolas Dupont-Aignan appellent à se serrer les coudes face à cette atteinte à la liberté d’expression et Facebook va titiller encore plus le mécontentement des pro-Raoult en expliquant qu’il s’agit d’une désactivation par erreur.  

Serge Benichou, à la tête de ce groupe de discussion pense savoir ce qui a "déclenché le problème". "Il s'agit d'un post publié par l'un des modérateurs, qui n'a pas plu", explique-t-il. Sur la capture d'écran du message, on trouve en effet une publication du "Docteur Simon Berrebi", l'une des personnes qui à la charge du contrôle des contenus. Une alerte de Facebook indiquant que le message va "à l'encontre des standards" du réseau social car il représente "une désinformation susceptible de causer des dommages physiques".  

L'ydroxychloroquine dans le viseur de Twitter

Mais alors que dit cette publication et pourquoi choque-t-elle Facebook ? Il s’agit d’un message faisant suite à la décision de l’Agence nationale de sureté du médicament ce vendredi de refuser au professeur Didier Raoult l'utilisation de l'hydroxychloroquine de façon exceptionnelle dans son IHU. 

À lire aussi
Des bijoux en diamants (Image d'illustration). faits divers
Indre-et-Loire : la police recherche les propriétaires de bijoux volés

Une décision incompréhensible pour les fans de l’épidémiologiste, et notamment le modérateur du site qui se plaint de cette décision. Il termine son post en disant : "Nous sommes dégoûtés et nous n'oublierons pas cet assassinat légal sous couvert de choix sanitaires".  

Le terme d’assassinat légal a-t-il enduit Facebook en erreur ? Ou le fait de vanter les avantages de l’hydroxychloroquine ? Peut-être puisque ce médicament vanté par Raoult est dans le viseur de Twitter, Facebook et YouTube. Depuis mars dernier, les réseaux sociaux ont durci leur politique envers les messages pro-hydroxychloroquine, allant comme Twitter  jusqu’à suspendre, en juillet dernier, le compte du fils du Président américain qui avait partagé une vidéo favorable à un traitement par ce médicament. 

Didier Raoult a toujours ses fidèles

L’hydroxychloroquine, comme trois autres antiviraux ont été déclaréinefficaces dans le traitement contre la Covid-19 début octobre. Le cas du Professeur Raoult continue également à alimenter les réseaux sociaux. Il a toujours ses fidèles malgré son affirmation qu’il n’y aurait pas de deuxième vague. 

Sur ce groupe de discussion, "Raoult VS Coronavirus", on trouve de tout : des soutiens pour un meilleur traitement et d’autres qui affirment que ce virus ne fait que passer. C’est sur, mais il prend son temps. Le professeur Raoult y est une nouvelle madone, certains en parlent comme un résistant à une posture face à une situation que l’on nous impose sans expliquer pourquoi. Il y a toujours ce grand mystère : la Raoultsphère sera-t-elle toujours aussi active face à la seconde vague qui est bel et bien là ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Épidémie Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants