2 min de lecture Virus

Coronavirus : qu'est-ce que la réserve sanitaire ?

Le gouvernement a annoncé la mobilisation de la Réserve sanitaire, afin de faire face à l'épidémie de coronavirus. Les Ordres respectifs des médecins et des infirmiers appellent le personnel de santé disponible à rejoindre la Réserve sanitaire.

Un homme devant le centre de consultation de l'hôpital Emile Muller à Mulhouse
Un homme devant le centre de consultation de l'hôpital Emile Muller à Mulhouse Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Marie Gingault

Ce mardi 10 mars, les médecins et infirmiers ont été appelés à rejoindre la Réserve sanitaire. L'appel a été lancé conjointement par leurs Ordres respectifs et Santé publique France, afin de faire face à l'épidémie de coronavirus. Tout comme les réservistes de l'armée, la Réserve sanitaire a pour but de prêter main forte dans des contextes de forte tensions.

Dans un communiqué commun, ils déclarent que "ces deux professions sont, dans cette période, particulièrement demandées pour les missions de renfort liées au coronavirus Covid-19". Grâce à ce dispositif, les soignants volontaires pourront être dirigés vers une mission spécifique en cas d'urgence sanitaire. 

Cette mise en place intervient lorsque qu'une situation sanitaire exceptionnelle, comme le Covid-19, nécessite l'envoi de renforts, indique le gouvernement. "Elle n’intervient pas en premier secours mais en appui des acteurs sanitaires locaux lorsque ceux-ci sont dépassés ou épuisés par une crise". 

Qui est concerné ?

La Réserve sanitaire regroupe des professionnels de tous les métiers de la santé qu'ils soient salariés, libéraux ou retraités. Si les médecins, pharmaciens, infirmiers, étudiants en médecine ou sages femmes peuvent intégrer la Réserve sanitaire, l'appel est destiné "en priorité à ceux n’exerçant pas aujourd’hui, qu’ils soient à la retraite depuis moins de cinq ans, ou qu’ils aient décidé d’interrompre leur exercice pour convenance personnelle". 

À lire aussi
Un médecin en consultation (Illustration). virus
Les infos de 5h - Gastro, rhinite, bronchite... Les médecins observent une forte baisse d'activité

Ultérieurement, un appel spécifique sera adressé aux jeunes médecins et infirmiers qui n'ont pas d'activité régulière, indique le communiqué. Un texte du 1er avril 2008 détermine qui sont les personnes aptes à intégrer la réserve.

Des missions indemnisées

Les missions de renfort et jours de formations sont indemnisés. Cette indemnisation est versée aux réservistes libéraux, aux réservistes sans employeur (professionnels exerçant habituellement en intérim, ou professionnels en recherche d’emploi), aux réservistes étudiants non rémunérés par ailleurs, aux réservistes retraités, indique Santé publique France

L'administration précise néanmoins qu'une indemnisation peut aussi être versée "aux professionnels agents publics, dès lors qu’ils choisissent de partir en mission ou formation sur leur temps personnel (congés annuels), sous réserve de bénéficier d’une autorisation de cumul d’emploi de la part de leur employeur public".

Comptez 150 euros par jour de formation pour les médecins, pharmaciens et sages-femmes, et 62,50 euros pour les psychologues, infirmiers, ingénieurs et cadres administratifs supérieurs.

Concernant les jours de mission, la rémunération s'élève à 300 euros par jour de mission pour les médecins, pharmaciens et sages-femmes, et 125 euros pour les psychologues, infirmiers, ingénieurs et cadres administratifs supérieurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants