1 min de lecture Vidéo

Coronavirus : pas de vaccin en France avant "le deuxième semestre 2021", selon Fontanet

INVITÉ RTL - Le membre du Conseil scientifique insiste sur le fait qu'il ne "faudra jamais faire de compromis sur la sécurité du vaccin".

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Élisabeth Borne et Arnaud Fontanet Crédit Image : Silvère Gerard / Agence 1827/ RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Une course aux vaccins s'est lancée depuis plusieurs mois pour enrayer la pandémie de coronavirus. Le directeur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à la solidarité mondiale dans la distribution de tout futur vaccin, sur fond d'explosion du nombre des cas à travers la planète. 

Israël va entamer ses premiers essais cliniques d'un vaccin innovant contre le nouveau coronavirus. Le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca a annoncé que son vaccin en cours de mise au point contre la Covid-19 entraînait une réponse immunitaire encourageante de la part des jeunes adultes et des personnes âgées

La Russie a soumis à l'Organisation mondiale de la santé une demande de préqualification de son premier vaccin contre le nouveau coronavirus, Spoutnik V. 

À lire aussi

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, l'épidémiologiste à l'Institut Pasteur Arnaud Fontanet explique que "neuf vaccins sont en phase 3", c'est-à-dire qu'il "sont en train d'être évalués pour voir s'ils sont efficaces. Les essais se déroulent sur 30.000 personnes, dont 15.000 ont reçu le vaccin et 15.000 autres ont reçu un placebo. Les premiers résultats vont être disponibles début 2021".

D'après lui, "on saura globalement dans les deux premiers mois de 2021 parmi tous les vaccins, lesquels sont considérés comme sûrs (...) Ensuite, on verra s'ils ont une efficacité. Les premiers vaccins qui auront une efficacité partielle, qu'on peut voir arriver pour la France, seront pour le deuxième semestre 2021".

À lire aussi
santé
Coronavirus : quelles pistes le gouvernement envisage-t-il pour freiner le virus ?

Le membre du Conseil scientifique insiste sur le fait qu'il ne "faudra jamais faire de compromis sur la sécurité du vaccin". "On n'est pas en train de vous dire qu'au deuxième semestre 2021, on vaccinera tout le monde et que le virus sera fini", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Vaccin Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants