1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : "On tire la sonnette d'alarme", alerte un médecin à Marseille
1 min de lecture

Coronavirus : "On tire la sonnette d'alarme", alerte un médecin à Marseille

INVITÉ RTL - Le Docteur Julien Carvelli, médecin à l’unité de soins intensifs de l'hôpital de la Timone à Marseille, assure avoir "une augmentation croissante du nombre de cas" de coronavirus. Il craint que "cette croissance épidémique soit exponentielle".

L'hôpital de La Timone à Marseille (illustration)
L'hôpital de La Timone à Marseille (illustration)
Coronavirus : "On tire la sonnette d'alarme", alerte un médecin à Marseille
07:50
Coronavirus : "On tire la sonnette d'alarme", alerte un médecin à Marseille
07:49
Julien Sellier - édité par Sarah Ugolini

Le gouvernement va devoir prendre "des décisions difficiles". C'est la mise en garde du président du Conseil scientifique à la veille d'un Conseil de défense. Il pointe notamment la situation alarmante dans la région PACA. Les derniers chiffres connus datent du mardi 8 septembre et le taux d'incidence, nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, bat des records dans les Bouches-du-Rhône. Il frôle les 200 alors qu'il est à 95 à Paris. 

Marseille est une ville écarlate, voire noire. 25 malades sont hospitalisés sur une capacité de 28 lits à l'AP-HP. On est donc proche de la saturation depuis la rentrée. "Pour le moment, la situation n'est pas catastrophique, on a de la place pour tous les patients, à la fois Covid et non-Covid", assure pourtant le Docteur Julien Carvelli, médecin à l’unité de soins intensifs de l'hôpital de la Timone à Marseille

Le médecin assure "s'adapter au jour le jour". "On tire la sonnette d'alarme, c'est-à-dire qu'on veut absolument pouvoir préserver notre ressource pour prendre en charge les malades non-Covid", martèle malgré tout le Docteur Julien Carvelli. 

On craint que cette croissance épidémique soit exponentielle dans les jours ou semaines à venir

Docteur Julien Carvelli, médecin à l’unité de soins intensifs de l'hôpital de la Timone à Marseille.

Il assure ne pas avoir été supris par le pic d'hospitalisations car "ça fait quinze jours qu'on signale la situation" avec un "nombre de cas qui augmente sur Marseille". "On a une augmentation croissante du nombre de cas qui est pour le moment maîtrisable", explique le médecin à la Timone. 

Il craint toutefois que "cette croissance épidémique soit exponentielle dans les jours ou semaines à venir". "Les gens ont repris une vie normale. Il y a eu beaucoup de réunions et de rassemblements et c'est probablement à l'origine de l'augmentation du nombre de cas ces derniers jours", explique le Dr Julien Carvelli. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/