1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : les bagages des athlètes des Jeux militaires ont transité à Creil

ÉCLAIRAGE - Ce nouvel élément braque un peu plus les projecteurs sur ces Jeux organisés à Wuhan en octobre, avec toujours autant d'interrogations et peu de réponses.

Micro générique Switch 245x300 RTL Midi Week-End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Coronavirus : les bagages des athlètes des Jeux militaires ont transité à Creil Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Philippe Sanfourche | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Sanfourche
Philippe Sanfourche édité par Gregory Fortune

Dans la recherche des origines de la pandémie de Covid-19, les soupçons se multiplient comme les témoignages autour des Jeux militaires mondiaux qui avaient été organisés à Wuhan, épicentre de l'épidémie, à la fin du mois d'octobre dernier. La pentathlète française Elodie Clouvel a déjà assuré qu'elle a très certainement été contaminée, tout comme son conjoint Valentin Belaud, lorsqu'elle était sur place.

Des athlètes italiens et espagnols ont fait des déclarations similaires, et voilà que l'on apprend que les bagages des sportifs français ont transité par la base militaire de Creil, dans l'Oise, où le virus a circulé très tôt en France, officiellement fin février. Ce nouvel élément braque un peu plus les projecteurs sur ces Jeux militaires, avec toujours autant d'interrogations et peu de réponses.

Si selon Le Parisien, le fret de la délégation française a bien transité par la base aérienne de Creil, un des foyers de départ dans l'Hexagone, c'était en date du 6 novembre, soit trois mois et demi avant le premier cas avéré, le 25 février sur cette même base aérienne. Les services de communication de l'armée font par ailleurs savoir qu'aucun des six militaires ayant réceptionné ce matériel n'a ensuite présenté de symptômes de la maladie.

Aucun cas de maladie au retour de Wuhan

Au sein des athlètes, si plusieurs témoignages dont celui d'Elodie Clouvel a posteriori, ont fait état de symptômes troublants, le service de santé des armées rappelle qu'il n'a enregistré aucun cas de maladie au retour de Wuhan, raison pour laquelle l'armée n'a pas diligenté ensuite un dépistage massif au sein de la délégation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Oise
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants