2 min de lecture Santé

Coronavirus : les allergiques doivent prendre leur traitement, insiste Cymes

Michel Cymes enjoint les personnes ayant un traitement contre les allergies à maintenir la prise des médicaments pendant la pandémie de coronavirus.

Un quart de la population française souffre d'allergie
Un quart de la population française souffre d'allergie Crédit : SIPA / ALLILI MOURAD
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

L'arrivée du printemps est synonyme chaque année de recrudescence des allergies chez les personnes sensibles. Or, cette année, la période coïncide avec la pandémie de coronavirus et le confinement de la population. Un virus dont les symptômes peuvent être accrus par la prise de corticoïdes et d'anti-inflammatoires, qui font partie de certains traitements contre les allergies.

Pour autant, les patients atteints d'allergies ne doivent pas cesser la prise de leur traitement habituel, qu'on appelle les antihistaminiques.  Un article de 2017, indique ainsi que "pour se défendre contre les virus, les bactéries ou les cellules cancéreuses, le corps produit des interférons", explique Michel Cymes. Ces derniers défendent l'organisme.

Pour illustrer, disons que lorsqu'une allergique rencontre un pollen, son organisme produit une substance appelée histamine. "On s'est aperçu que cette histamine était capable de faire des dégâts supplémentaires", nous dit le médecin.

En aucun cas un traitement contre le coronavirus

Cette histamine est capable de bloquer une partie de ces fameux interférons. "On comprend mieux d'ailleurs pourquoi en dehors de toute épidémie de coronavirus, les allergiques sont plus sensibles aux infections virales comme les rhumes classiques par exemple", rappelle Michel Cymes.

À lire aussi
Du gel hydroalcoolique (illustration) coronavirus
Coronavirus : une pharmacie fabrique 10.000 litres de gel hydroalcoolique par jour

Les personnes allergiques disposent d'une arme pour se défendre : leur traitement, les antihistaminiques. Mais attention, parce que le sujet est très sensible en ce moment, qu'on soit bien d'accord, les antihistaminiques NE SONT PAS le traitement de l'infection au coronavirus. Néanmoins, si vous êtes allergique, "pensez-y parce que ça peut peut-être aider les globules blancs à vous défendre contre le virus une fois que vous êtes infectés", insiste le praticien.

"J’ai été alerté par les allergologues qui sont très inquiets, parce que depuis qu’on a dit que l'ibuprofène et les anti-inflammatoires pouvaient faire flamber la maladie liée au coronavirus, il y a beaucoup d’asthmatiques qui s’inquiètent de savoir s’ils doivent continuer à prendre leur traitement", rapporte Michel Cymas, qui lance un appel : "Bien évidemment : continuez les corticoïdes que vous prenez pour votre asthme ou pour toute autre maladie. Surtout n’arrêtez pas."

>
Coronavirus : les allergiques ne doivent pas oublier leur traitement Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Allergie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants