1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : le variant Delta inquiète, de nouvelles restrictions appliquées
2 min de lecture

Coronavirus : le variant Delta inquiète, de nouvelles restrictions appliquées

Dans le monde entier, on craint une nouvelle mise sous cloche à cause du variant Delta, très contagieux, qui progresse à vue d'œil.

En Angleterre, alors que les dernières restrictions doivent être levées le 19 juillet, on craint une forte reprise de l'épidémie après la finale de l'Euro 2021, et à cause du variant Delta.
En Angleterre, alors que les dernières restrictions doivent être levées le 19 juillet, on craint une forte reprise de l'épidémie après la finale de l'Euro 2021, et à cause du variant Delta.
Crédit : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Maeliss Innocenti & AFP

Le variant Delta a coupé court à la possibilité de reprendre une vie normale. Et ce dans le monde entier. Cette nouvelle souche du coronavirus progresse partout et ralentit la reprise des économies. En Catalogne, notamment, des restrictions ont été remises en place et les discothèques ne pourront pas rouvrir comme cela était prévu. En France, le calendrier a été respecté et les boîtes de nuit ont rouvert vendredi soir, mais on craint ce que pourrait annoncer Emmanuel Macron lundi.

Outre-Manche, c'est vers Wembley et la finale de l'Euro 2021 que les regards se tournent. La perspective d'un rassemblement de 65.000 supporters de football dans le stade dimanche soir pour la finale entre l'Angleterre et l'Italie suscite de vives inquiétudes.

Vers une flambée des cas à cause de la finale l'Euro ?

Et encore davantage les festivités de la "troisième mi-temps", hors du stade, dans un pays où la quasi-totalité des restrictions ont été levées mais que le variant Delta n'épargne pas, loin de là (près de 30.000 nouveaux cas par jour au Royaume-Uni sur la semaine écoulée).

Selon les résultats provisoires d'une étude de l'Imperial College London et d'Ipsos Mori publiés jeudi, les hommes ont été pour la première fois plus nombreux que les femmes à être testés positifs en Angleterre. Ses auteurs ont évoqué comme possible explication les rassemblements pour regarder les matches de l'Euro.

À lire aussi

Les dernières restrictions anti-coronavirus doivent disparaître d'Angleterre le 19 juillet et, à partir du 16 août, les adultes considérés comme cas contacts mais totalement immunisés depuis au moins deux semaines, n'auront plus à s'isoler pendant dix jours.

De son côté, l'Argentine a prolongé vendredi ses restrictions sanitaires jusqu'au 6 août. La fermeture des frontières est maintenue mais le nombre d'Argentins et de résidents autorisés à entrer dans le pays a été augmenté.

Vaccination obligatoire pour les militaires lettons

Rétablissement de contraintes aussi en Thaïlande, dont un couvre-feu à Bangkok. Dès lundi, les déplacements inutiles seront interdits et les gens devront rester chez eux de 21 heures à 4 heures du matin.

Être vacciné avant août est désormais un must dans l'armée lettone, sous peine pour les militaires de perdre leur emploi. Et être immunisé le sera aussi à partir du 14 juillet pour tout voyageur souhaitant se rendre sur l'île méditerranéenne de Malte.

Le variant Delta - apparu initialement en Inde - est le plus contagieux répertorié depuis l'apparition de la pandémie début 2020. Il provoque des flambées épidémiques en Asie et en Afrique et fait remonter le nombre de cas en Europe et aux États-Unis. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le "monde est à un point dangereux dans cette pandémie".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/