2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : le vaccin AstraZeneca valable pour les plus de 65 ans, d'après l'OMS

Malgré les doutes sur la performance du vaccin AstraZeneca, l'OMS recommande l'utilisation du sérum pour les personnes de plus de 65 ans et dans les pays où des variants du coronavirus sévissent.

Le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca (illustration).
Le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca (illustration). Crédit : Nikolay DOYCHINOV / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le vaccin contre la Covid-19 développé par AstraZeneca et Oxford accumulait les déboires alors que son efficacité était remise en question, notamment contre le variant sud-africain. Emmanuel Macron avait lui jugé le sérum "quasi inefficace pour les plus de 65 ans", vendredi 29 janvier dernier, avant que l'Agence européenne du médicament se prononce. Mais d'après le comité d'experts sur les vaccins de l'Organisation mondiale de la santé, le produit développé par le laboratoire anglo-suédois peut être administré aux plus de 65 ans. 

"Les personnes de plus de 65 ans devraient recevoir le vaccin", a ainsi déclaré le président du Groupe d'experts, Alejandro Cravioto, lors d'une conférence de presse. Le Groupe stratégique consultatif d'experts de l'OMS sur la vaccination (SAGE) conseille également son utilisation "même si des variants sont présents dans un pays"

Ces recommandations scientifiques étaient très attendues alors que le sérum à vecteur viral semait le doute notamment en Europe. Si plusieurs pays de l'Union européenne et dans le reste du monde ont approuvé ce traitement, massivement utilisé Outre-Manche depuis décembre, certains gouvernements l'ont recommandé uniquement pour les populations de moins de 65 ans, voire 55 ans, faute de données suffisantes sur sa performance pour les plus âgés.

Un vaccin remis en question en Afrique du Sud

D'autres revers s'étaient accumulés pour le vaccin AstraZeneca/Oxford. À la suite d'une étude réalisée par l'université du Witwatersrand, à Johannesburg, les autorités sud-africaines ont évoqué dimanche la possibilité d'une efficacité "limitée" contre la mutation du coronavirus particulièrement contagieuse qui sévit dans leur pays. Des doutes qui avaient poussé le gouvernement à suspendre, dimanche 7 février, sa campagne de vaccination. 

À lire aussi
prince Philip
Mort du prince Philip : découvrez le protocole précis des obsèques

Le groupe d'experts de l'agence de santé mondiale a considéré que "cette étude a été conçue pour évaluer l'efficacité (du vaccin) contre toutes les formes de gravité de la maladie, mais la petite taille de l'échantillon n'a pas permis d'évaluer spécifiquement l'efficacité du vaccin contre les formes graves du Covid-19". En conséquence, "l'OMS recommande actuellement l'utilisation du vaccin AZD1222 (...) même si des variants sont présents dans un pays", ont-ils écrit. 

Pour rappel, le vaccin AstraZeneca/Oxford affiche une efficacité moyenne évaluée pour l'heure à 70% contre plus de 90% pour les produits développés par Pfizer/BioNTech ou Moderna. Ce vaccin utilise une technologie plus traditionnelle, ce qui le rend moins coûteux. Il est par ailleurs plus facile à stocker puisqu'il peut être conservé dans des réfrigérateurs et non à très basse température. Un atout majeur pour faciliter les campagnes de vaccination massive.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Vaccin Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants