2 min de lecture Santé

Coronavirus : le vaccin AstraZeneca est "tout à fait acceptable", assure une virologue

INVITÉE RTL - Mylène Ogliastro, virologue à l’INRA-Université de Montpellier, fait un point sur le vaccin AstraZeneca, que les médecins généralistes pourront injecter à leurs patients à partir d'aujourd'hui.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Coronavirus : le vaccin AstraZeneca est "tout à fait acceptable", assure une virologue Crédit Image : TIZIANA FABI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Camille Guesdon

À partir d'aujourd'hui, les médecins généralistes pourront administrer le vaccin AstraZeneca. Certains cabinets ont bien reçu les doses. Cette campagne de vaccination se simplifie et s'accélère aussi. Pourtant, l'impatience a laissé place à une certaine défiance à l'égard de ce vaccin. 

Selon Mylène Ogliastro, vice-Présidente de la Société Francaise de Virologie et virologue à l’INRA-Université de Montpellier, le vaccin AstraZeneca "reste quand même un bon vaccin. Il a un niveau d'efficacité de l'ordre des vaccins qu'on avait l'habitude d'avoir. Ce qui était plutôt exceptionnel, c'est le niveau d'efficacité qui a été obtenu avec les vaccins Moderna et Pfizer", avant d'ajouter que "ça reste un vaccin tout à fait acceptable".

Le vaccin AstraZeneca bénéficie d'une technologie différente des autres vaccins. Mylène Ogliastro explique que "ce sont des virus qui circulent chez l'homme et qui ont été modifiés, d'une part pour amener ce matériel génétique et entre autres, la protéine immunisante 'spike' du coronavirus".

Un vaccin efficace contre le variant anglais

D'après les autorités de santé écossaises, ce vaccin aurait permis une baisse de 94 % des hospitalisations au Royaume-Uni. Selon la virologue, ce vaccin est efficace contre le variant anglais, mais "ce qui est moins clair c'est l'efficacité de ce vaccin, et également des autres sur les variants sud-africain et brésilien". Le peu d'études qui ont été faites, notamment en Afrique du Sud, ne sont pas encore terminées.

À lire aussi
fête
Côte-d'Or : une fête clandestine de 70 personnes dans les bois

Le vaccin AstraZeneca n'est pour l'instant pas autorisé aux plus de 65 ans, faute de données suffisantes. Mais en Ecosse, les scientifiques expliquent que ce vaccin serait quand même efficace pour nos anciens avec le recul qu'ils ont sur les premières vaccinations. Pour  Mylène Ogliastro, "on n'avait rien entendu car on manquait de données".

Des effets secondaires plus importants chez les jeunes

Selon la virologue, il ne faut pas s'inquiéter des effets secondaires car "le but d'un vaccin est de stimuler notre système immunitaire. On se s'attendait pas à voir des effets aussi importants (...), les symptômes et les réactions inflammatoires qui vont avec" sont normaux. Ces effets ont surtout été repérés chez des jeunes car "étant jeune, la réaction immunitaire est plus forte que chez une personne âgée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Épidémie Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants