1 min de lecture Santé

Coronavirus : le prix des gels hydro-alcooliques et des masques reste encadré

L'encadrement des prix des gels et solutions hydroalcooliques instauré dans le contexte de la crise de coronavirus est prolongé jusqu'au 10 janvier 2021.

Une femme utilise du gel hydro alcoolique (illustration)
Une femme utilise du gel hydro alcoolique (illustration) Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Le plafonnement des prix des gels hydroalcooliques et des masques va durer. Il devait s'arrêter ce vendredi soir, mais selon un arrêté publié ce samedi 11 juillet au journal officiel, l'encadrement des prix des gels et solutions hydroalcooliques ainsi que des masques à usage unique est finalement prolongé jusqu'au 10 janvier 2021


Un premier décret, adopté le 2 mai, fixait le prix maximal des masques chirurgicaux non réutilisables à 95 centimes l'unité pour ceux vendus au détail et à 80 centimes s'ils étaient vendus en gros, quelle que soient la provenance et le canal de vente. Valable initialement jusqu'au 23 mai, cette disposition avait déjà été prolongée jusqu'au 10 juillet, date de fin de l'état d'urgence sanitaire

En parallèle, un autre décret entré en vigueur début mars encadrait le prix des gels et solutions hydroalcooliques destinés à l'hygiène corporelle, initialement jusqu'au 31 mai avant d'être, là encore, prolongé jusqu'au 10 juillet. Le nouveau décret publié samedi prolonge encore cet encadrement jusqu'au début de l'année 2021, en conservant le même plafonnement : 2,64 euros pour un flacon de 100 ml et 1,76 euro pour un flacon de 50 ml, ceux de 300 ml restant de leur côté à 4,40 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants