2 min de lecture Coca Cola

Coronavirus : le Coca-Cola est-il positif au test antigénique ?

FACT CHECKING - Une vidéo visionnée plus de 300.000 fois sur les réseaux sociaux montre un pharmacien réalisant un test avec le soda. Il s'agissait en réalité d'une blague.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : le Coca-Cola est-il positif au test antigénique ? Crédit Image : Images By Tang Ming Tung / GETTY | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Louis Chahuneau

C’est une vidéo qui tourne et tourne encore, postée lundi et vue plus de 300.000 fois. On y voit un pharmacien dans son officine prendre une canette de coca et y verser quelques gouttes sur un test antigénique de l’entreprise française AAZ.

Au bout de quelques secondes, un petit trait apparaît sur le test, indication de la positivité, "C'est fou, c'est fou, donc comment le comprendre ? Je ne sais pas. Mais bon, au moins vous le savez, maintenant", termine le pharmacien. C’est étrange, et les plus paranoïaques s’en sont emparés. "Faites tourner cette vidéo SVP pour que l’on voit l’arnaque des tests, la comédie doit finir, mais que nous réserve encore le covid-19 ou la vidéo du coca au covid, elle me fume", lit-on comme commentaire à cette vidéo.

Disons le tout de suite, non le coca n’est pas positif, il n’ y a pas de variant du coca non plus. L’AFP a contacté le directeur de AAZ qui explique : "C'est simplement l'acidité du liquide qui dégrade le test, qui détruit ses composants, et c'est cette acidité qui va induire la réaction non spécifique que l'on voit."

Dans cette affaire ce qui est intéressant c’est l’effet qu’a provoqué cette vidéo. Au départ, il s'agirait d'une blague entre amis. C’est ce qu’a déclaré le pharmacien à l’AFP. "J’ai fait la vidéo parce que plein de patients à moi me disent 'Oui, il paraît que si on boit du coca on a le Covid' (...) J'ai fait le test et je l'ai envoyé à un groupe comme ça et puis ils ont dû l'envoyer à des amis à eux et c'est parti comme ça."

Période de suspicion généralisée

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 6h - Pas-de-Calais : un confinement nécessaire mais difficile à accepter

C’est tellement parti comme ça que des sites complotistes remettant en cause l’existence de la covid-19, les mesures prises contre la pandémie ou les vaccins s’en emparent comme preuves d'anti-efficacité des tests. La preuve que cela ne marche pas, même le coca est positif.

La communauté QAnon, les complotistes américains, s’en emparent et diffusent également. Le syndicat des pharmaciens est obligé de faire un communiqué et dénonce une tentative d’humour inapproprié à une époque de suspicion généralisée. Un terme peut être exagéré car certes nous vivons une période cernée par la désinformation mais cela n’empêche pas de comprendre et de prendre de la distance par rapport à ce que l’on voit, il serait dommage de considérer le second degrés comme inapproprié.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de vidéo circule. En décembre dernier, un député du parti d‘extrême droite autrichien FPO faisait le même test avec du coca, une autre vidéo montrait une compote de pomme positive, avec ce message : les tests nous coûtent une fortune, pour l’efficacité. L’acidité trop élevée a déréglé les tests, dans le cas de notre pharmacien le soda a un PH acide, ce qui peut décomposer les réactifs sur la bandelette du test et provoquer une coloration.

Le test semble alors être positif, comme sur la vidéo, alors qu'il s'agit simplement d'une réaction chimique. Les sodas ne sont pas positifs à la covid-19 ni aucun autres aliments.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coca Cola Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants