1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : la barbe est-elle un nid à bactéries ?

En pleine pandémie et tandis qu'un virus circule facilement par le toucher, garder sa barbe n'est pas le choix le plus judicieux.

>
La barbe est-elle un nid à bactéries ? Crédit Image : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche / RTL | Durée : | Date :
Sophie Aurenche édité par Marie Gingault

Au vu de la facilité dont se transmet le coronavirus, il est important de ne surtout pas négliger son hygiène, même confiné. Et s'il y a bien une chose esthétique pour certains, essentielle pour d'autres, qu'il n'est pas très adéquate de porter en ce moment, c'est la barbe.

Une barbe c'est sale, c'est un peu comme les cacahuètes dans un bar. Si vous y tenez vraiment, vous pouvez la garder, mais vous aller devoir acquérir un nouveau geste, celui de laver votre barbe aussi souvent que vos mains. En effet, dans une journée, une personne se touche le visage plus d'une dizaine de fois sans même s'en rendre compte. Donc si vous avez le virus sur vos mains, et que vous vous touchez le visage... Votre barbe devient un nid à microbes.

Dans certaines circonstances, notamment si vous devez porter un masque, vous devez couper votre barbe. En effet, à cause de votre barbe le masque sera moins étanche, moins efficace, il y aura des fuites puisqu'il ne collera plus vraiment à la peau et ainsi perdra son pouvoir filtrant. À l'hôpital par exemple, il est fortement recommandé voire obligatoire de se raser la barbe. Chez les pompiers également, comme on a pu le voir à Metz où 25 pompiers ont sacrifié leurs barbes et leurs boucs à la demande du SDIS de Moselle. Sans cela, pas de gardes, pas de caserne et pas d'interventions. Si la plupart ont accepté, certains ont refusé et ont décidé de porter plainte pour discrimination. Ils ont même été déposer un recours devant le tribunal administratif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Hygiène
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants