1 min de lecture Épidémie

Coronavirus en France : 108 nouveaux décès et 4.761 personnes hospitalisées

Lors de son bilan journalier, jeudi 19 mars, le ministère de la Santé a annoncé 372 patients décédés et 4.761 malades hospitalisés. Les cas de contamination doublent tous les quatre jours", a précisé le directeur général de la Santé.

Le ministère de la Santé, à Paris (Illustration).
Le ministère de la Santé, à Paris (Illustration). Crédit : JOEL SAGET / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

L'épidémie de coronavirus a causé la mort de 372 patients (dont 108 supplémentaires en 24 heures) et contraint à hospitaliser 4.761 malades, dont plus d'un millier en réanimation, a annoncé le ministère de la Santé, jeudi 19 mars. 

"Les cas de contamination doublent tous les quatre jours", a précisé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a prévenu que "l'épidémie est importante et s'étend, avec une circulation virale rapide et intense". En 24h, 91 nouveaux patients ont rejoint les services de réanimation, portant le total à 1.122. 

Depuis le début de l'épidémie, 10.995 cas ont été confirmés par test, ce chiffre global ne tenant donc pas compte de l'ensemble des personnes diagnostiquées mais qui n'ont pas été testées, précisant qu'environ 50.000 tests ont été pratiqués à ce jour. 

Rappel des règles de confinement

Face à la propagation du virus, le Pr Salomon a une nouvelle fois insisté sur la nécessité absolue d'observer des "mesures de confinement strictes" : "Si chacun réduit ses contacts, on a beaucoup moins de personnes contaminées, c'est aussi mathématique que cela", a-t-il martelé. "Il faut rester chez vous pour éviter d'autres décès et d'autres cas graves", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les masques sont "réservés aux professionnels de santé", a-t-il rappelé en appelant "ceux qui en ont à les donner", à "ne pas les porter quand on n'est pas malade" ou soignant. Enfin, le Pr Salomon a indiqué que les personnels de santé, en première ligne, peuvent désormais s'adresser à "des cellules médico-psychologiques de soutien mises en place" pour les soutenir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Virus Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants