1 min de lecture Virus

Coronavirus : bientôt des "mesures plus lourdes" ?

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a évoqué cette possibilité pour le "milieu de semaine prochaine".

Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) le 15 septembre 2020
Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) le 15 septembre 2020 Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Coline Daclin et AFP

Va-t-on vers un troisième confinement, ou un couvre-feu allongé ? Avec plus de 25.000 cas de coronavirus enregistrés mercredi 6 janvier, la menace d'une troisième vague plane sur la France. Le gouvernement devrait d'ailleurs faire des annonces à l'occasion de la conférence de presse de ce jeudi 7 janvier.

Selon le Pr Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, l'exécutif pourrait prochainement discuter de "mesures plus lourdes". "Au milieu de la semaine prochaine, ça sera le moment peut-être de discuter de mesures plus lourdes pour éviter une expansion de l'épidémie", a-t-il déclaré sur France 2 mercredi 6 janvier, après avoir été interrogé sur un possible reconfinement. 

"On est dans une situation un peu intermédiaire mais on arrive à des chiffres qui sont préoccupants", a-t-il souligné. 

Les nouveaux variants du coronavirus font également craindre une flambée des contaminations. Pour l'heure, 22 cas de coronavirus portant la mutation venant du Royaume-Uni ont été confirmés en France, a indiqué Jean-François Delfraissy. "On ne sait pas encore si [les] vaccins vont marcher sur ce variant anglais. C'est probable, on ne le sait pas encore de manière absolue", a-t-il ajouté.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Épidémie Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants