1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Connaître son espérance de vie grâce à une prise de sang sera bientôt possible
1 min de lecture

Connaître son espérance de vie grâce à une prise de sang sera bientôt possible

Une entreprise américaine a mis au point un test capable de calculer l'espérance de vie de chaque individu en étudiant son ADN et son mode de vie.

Une double hélice d'ADN (illustration)
Une double hélice d'ADN (illustration)
Crédit : Pixabay
Connaître son espérance de vie à partir d'un simple test, c'est désormais possible
05:27
Connaître son espérance de vie à partir d'un simple test, c'est désormais possible
05:28
Amandine Bégot & Camille Kaelblen

Connaître le jour de sa mort sera peut être bientôt possible. La start up américaine Life Epigenetics assure avoir mis au point un outil capable d'estimer l'espérance de vie de chacun d'entre nous, grâce à une simple prise de sang.

Ce test prend en compte notre patrimoine génétique (ou ADN), qui ne joue que pour 40% de notre espérance de vie réelle, mais aussi notre style de vie : régime alimentaire, niveau de stress, qualité du sommeil, tabac ou pas.. Tous ces paramètres représentent 60% de notre espérance de vie.
Grace à un algorithme complexe, ces scientifiques arrivent à déterminer notre âge épigénétique, c'est-à-dire notre niveau de vieillissement moléculaire. Ainsi, une personne de 45 ans qui a beaucoup fumé, mangé très gras et fait peu de sport peut avoir un âge épigénétique bien plus avancé de 55 voire 60 ans.

Les assurances derrière ce projet

Évidemment, ce résultat ne vous donnera pas le jour précis de votre mort. En revanche, il peut permettre de savoir si la personne a connu une accélération de son vieillissement et donc, par extension, si elle trouvera plus rapidement ou non une issue fatidique.

Ces travaux posent forcément de nombreuses questions. Éthiques notamment, d'autant que comme le souligne le journal La Dépêche du Midi, cette start up est en fait une filiale de GWG, un géant américain des assurances. Son objectif est clair : révolutionner le marché de l'assurance vie en utilisant les résultats de ces tests. Avec à la clé des primes d'assurance plus faibles pour ceux en bonne santé, et des surprimes pour les autres.

À lire aussi

Les plus optimistes assurent quant à eux que l'épigénétique permettra un jour de détecter très en amont la susceptibilité aux maladies et aux problèmes de santé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/