1 min de lecture Sciences

AVC : un nouveau dispositif pour opérer les anévrismes dans le cerveau

Grâce à du matériel miniaturisé, les chirurgiens peuvent désormais remonter jusqu'aux vaisseaux sanguins du cerveau notamment pour soigner des anévrismes.

>
AVC : un nouveau dispositif pour opérer les anévrismes du cerveau Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Odile Pouget | Durée : | Date :
Odile Pouget et Camille Kaelblen

L'AVC se soigne de mieux en mieux. C'est le message que veulent faire passer les médecins à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre les accidents vasculaires cérébraux, le 29 octobre. Ce mal touche 800.000 personnes en France et est responsable de 18.000 décès par an.
En Allemagne, une équipe dirigée par un Français teste depuis plusieurs mois un nouveau dispositif pour opérer les anévrismes dans le cerveau. "C'est un petit tube grillagé d'environ 2 millimètres de diamètres", explique Nicolas Plowiecki, président du groupe BALT au micro de RTL. Le stent qu'il tient entre ses doigts, sorte de minuscule ressort, est le plus petit au monde.

Lors de l'opération, ce stent "va passer dans un micro-cathéter [un tube en plastique, NDLR], puis venir s'ouvrir dans l'artère dans laquelle on veut l'implanter pour la tapisser et la renforcer", détaille-t-il.

Diminution des risques pour le patient

Au bloc, le Pr Rene Chapot, chef du service de neuro-cardiologie interventionnelle à l'hôpital Alfried Krupp d'Essen (Allemagne), surveille la délicate remontée du micro-stent à l'intérieur du corps du patient grâce à une caméra à rayons X. Ce jour-là, c'est un homme de 51 ans souffrant d'une dilatation anormale d'une artère du cerveau qui est opéré.

À lire aussi
Antarctique découverte scientifique
VIDÉO - Des traces d'anciens continents retrouvées en Antarctique

Une heure plus tard, l'anévrisme est réparé. Le Pr Rene Chapot est satisfait. "L'usage du nouveau stent facilite grandement cette interventions parce que les tuyaux pour accéder aux artères sont beaucoup plus petits, plus navigables. Il est beaucoup plus facile de placer ces micro-cathéters dans les artères", indique-t-il.


Pour le patient, ce dispositif se traduit par une diminution des risques. La miniaturisation permet également d'intervenir dans des zones du cerveau jusque là inatteignables.

Ce genre d'opération reste cependant rare : pour l'instant, il y en a eu sept en France. Il faut compter jusqu'à 10.000 euros par intervention, non pris en charge par la Sécurité sociale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Médecine AVC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795367811
AVC : un nouveau dispositif pour opérer les anévrismes dans le cerveau
AVC : un nouveau dispositif pour opérer les anévrismes dans le cerveau
Grâce à du matériel miniaturisé, les chirurgiens peuvent désormais remonter jusqu'aux vaisseaux sanguins du cerveau notamment pour soigner des anévrismes.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/avc-un-nouveau-dispositif-pour-operer-les-anevrismes-dans-le-cerveau-7795367811
2018-10-29 18:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_lh8m5FuZ9PzzWutrc2aLw/330v220-2/online/image/2018/1029/7795369686_catch-l-un-des-stents-miniatures-developpe-par-le-groupe-balt.jpg