1 min de lecture Santé

Confinement : 30.000 à 33.000 personnes n'ont pas vu leur cancer détecté, selon le médecin Axel Kahn

Selon le président de la Ligue contre le Cancer, ces personnes ont perdu des chances de survivre de la maladie. Certains traitements ont été repoussés, au prix d'une anxiété plus grande des patients.

Micro générique Switch 245x300 L'invité RTL du Week-End Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Confinement : 30.000 à 33.000 personnes n'ont pas détecté leur cancer Crédit Image : ALLILI/SIPA | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Nicolas Scheffer

Après deux mois et demi de confinement où l'on a été enfermés chez nous, la liberté de pouvoir se promener et de retrouver ses proches est une libération. D'autant que pendant la période, "il y a eu des dépressions sévères et des décompensations de maladies psychiatriques", explique le docteur Albert Kahn, président de la Ligue contre le Cancer.
"Certains traitements ont été retardés. Cela a créé beaucoup d'anxiété", assure le professeur de médecine. "Je ne crois pas qu'on ait perdu beaucoup de chance dans la guérison de ces patients. Mais aujourd'hui, seule la moitié du nombre de cancers qu'on s'attendait à détecter pendant ces deux mois" ont été décelés.

Il y a 30.000 ou 33.000 personnes qui ont un cancer et qui ne le savent pas, selon Albert Kahn parce que "elles n'ont pas osé consulté. Là, le retard peut conduire à une perte de chances". "Le virus a tué directement, mais il tue également par la modification des comportements, notamment par l'augmentation de la consommation de tabac", s'inquiète le médecin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants