2 min de lecture Cancer

Cancer : un enfant sur deux n'est pas diagnostiqué

Une étude statistique estime que 3 millions d'enfants ayant un cancer échapperont au diagnostic entre 2015 et 2030. L'Afrique et l'Asie sont particulièrement concernées.

Un jeune patient atteint du cancer dans sa chambre à l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique" à Lyon en 2012 (illustration).
Un jeune patient atteint du cancer dans sa chambre à l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique" à Lyon en 2012 (illustration). Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Une étude alarmante publiée mercredi 27 février révèle que la moitié des enfants atteints d'un cancer ne seront jamais diagnostiqués, et par conséquent jamais soignés. Cela concerne 3 millions de nouveaux cas qui échapperont au diagnostic entre 2015 et 2030. Le rapport publié dans le revue "The Lancet Oncology" estime que la situation de ces enfants malades dépend du lieu où ils habitent. 

En Europe occidentale et en Amérique du Nord, "seulement" 3% des cas de cancer d'enfant auraient été manqués en 2015. En revanche, les résultats sont particulièrement effrayants en Asie du Sud et en Afrique de l'Ouest pour lesquels le taux grimpe respectivement à 49% et 57%. 

Les chercheurs ont obtenu ces chiffres en développant un modèle informatique qui prend en compte la croissance démographique, l'incidence du cancer, ainsi que la probabilité que les enfants d'un pays donné aient accès à des soins de santé. 

Cet algorithme a permis d'estimer qu'en 2015, seuls 224.000 cas de cancer infantile dans le monde ont été diagnostiqués sur environ 397.000. "Le sous-diagnostic est déjà considéré comme un problème, mais notre modèle statistique permet d'aboutir à des estimations qui manquaient jusque-là", souligne l'auteur principal de l'étude, Zachary Ward, de l'École de santé publique de l'université américaine de Harvard.

Quel est le cancer le plus courant chez les enfants ?

À lire aussi
Sarah Thomas a traversé quatre fois la Manche à l'âge de 37 ans records
Une Américaine traverse la Manche à la nage quatre fois de suite

Chez les enfants de moins de 14 ans, le cancer le plus courant est la leucémie lymphoblastique aiguë, un cancer du sang et de la moelle osseuse. En Afrique, particulièrement, certains types de cancer comme le lymphome de Burkitt (tumeur de la moelle osseuse) prédomine. Des facteurs environnementaux comme l'exposition au paludisme et au virus d'Epstein-Barr (une forme d'herpès) représentent des risques potentiels. 

S'ils ne sont pas diagnostiqués, "ces patients mourront très certainement et pour autant, le cancer ne sera pas mentionné comme la cause du décès", commente Eva Steliarova-Foucher, du Centre international de recherche sur le cancer (Circ). D'après l'Organisation mondiale de la santé, les cancers de l'enfant ont augmenté de 13% en 20 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cancer Enfants Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797071239
Cancer : un enfant sur deux n'est pas diagnostiqué
Cancer : un enfant sur deux n'est pas diagnostiqué
Une étude statistique estime que 3 millions d'enfants ayant un cancer échapperont au diagnostic entre 2015 et 2030. L'Afrique et l'Asie sont particulièrement concernées.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/cancer-un-enfant-sur-deux-n-est-pas-diagnostique-7797071239
2019-02-27 18:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wKBaog98smlhWU_fAREUUg/330v220-2/online/image/2018/0215/7792273407_un-jeune-patient-atteint-du-cancer-dans-sa-chambre-a-l-institut-d-hematologie-et-d-oncologie-pediatrique-a-lyon-illustration.jpg