2 min de lecture Confinement

Avec le confinement, les trafiquants ont misé sur la livraison de drogue à domicile

Pendant la crise sanitaire, les livraisons de drogue ont explosé. Un phénomène qui inquiète les autorités.

Alice Moreno
édité par Jérémy Billault

Si les clients ne peuvent pas aller jusqu'au produit, le produit viendra à eux. Pendant la crise sanitaire, les périodes de confinement en particulier, difficile pour les consommateurs de sortir dans la rue pour acheter leurs produits stupéfiants.

Les trafiquants ont donc misé sur la livraison à domicile, un système appelé "Uber Shit". Le client envoie un message, un livreur apporte la marchandise, parfois en quelques minutes. Cassandre, parisienne d'une trentaine d'années, pensait que cela était sans risque.

Elle a appelé des dealers une dizaine de fois, dans un cadre festif. Le gramme de cocaïne lui coûte 80 €. Jamais, dit-elle, elle ne serait allée sur un point de deal "classique". Commander à la maison lui donnait l'impression d'être intouchable.
Et pourtant. "Un an après ma première commande, j'ai reçu un coup de fil, raconte-t-elle. Des enquêteurs me demandent sur j'ai déjà commandé de la drogue. Ils avaient chopé un dealer qui avait mon numéro de téléphone."

Un système de centrale d'appel complètement étanche

Les enquêteurs ne parviennent pas à prouver qu'elle a commandé un produit au trafiquant mais l'alertent. Son numéro circule, les dealers se revendent à prix d'or des listes de numéros de téléphone des consommateurs.

À lire aussi
Coronavirus Portugal
Coronavirus : le Portugal autorise les voyages touristiques pour la plupart des pays européens

Cette stratégie commerciale est notamment destinée à faire oublier la violence du trafic de drogue. Les enquêteurs rappellent les risques de santé évidents pour les consommateurs. À Paris, un groupe de policiers spécialisé sur les cas d'overdoses a même été créé. Les dealers peuvent être condamnés pour homicide.

La commissaire divisionnaire Virginie Lahaye explique : "Le confinement a fait que ce système d'approvisionnement a été en pleine évolution. Il y a un système de centrale d'appel complètement étanche. Les clients contactent un numéro qui correspond à quelqu'un qui passe commande avec les livreurs et n'ont aucun lien avec le client."

Des livreurs difficiles à repérer

Les livreurs sont le dernier maillon de la chaîne. Ils transportent en général de petites quantités de drogue, mais la saisie de leur téléphone peut se révéler très utile pour remonter jusqu'à la tête de réseaux. Difficile de les repérer dans l'espace public tant ils prennent d'apparences différentes.

"Ils peuvent être déguisés en livreur de restauration rapide, explique la commissaire Lahaye Vous pouvez avoir une personne lambda, souvent une femme, c'est plus discret, dans une petite voiture."

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Confinement Drogue Livraisons
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants