2 min de lecture Santé

Asthme : une campagne-choc pour sensibiliser les adolescents

À l'occasion de la journée mondiale de l'asthme, une association lance une campagne choc pour sensibiliser les adolescents à cette maladie, responsable chaque année de la mort de 900 personnes en France.

>
Journée mondiale de l'asthme : une campagne choc Crédit Image : AFP | Crédit Média : Le 12'45 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Sarah Duhieu

Cette maladie respiratoire touche 3,5 millions de personnes en France. Elle est aussi responsable de 900 décès chaque année. L'asthme est parfois sous-estimé, notamment chez les adolescents. À l'occasion de la journée mondiale de l'asthme, ce mardi 7 mai, une association lance une campagne choc pour les sensibiliser sur le sujet.

Une vidéo mise en ligne par la fondation Gregory Pariente met en scène un enfant qui s'essouffle en jouant au tennis. Il n'a pas pris son traitement contre l'asthme. Un peu plus tard, dans une salle de classe, un garçon s'inquiète de l'absence de son copain. Vient alors l'annonce terrible : il n'a pu arriver en vie à l'hôpital.

Ce scénario est inspiré d'une histoire vraie : celle de Gregory, décédé en 2013 d'une crise d'asthme. Depuis, son père a créé une association qui porte son nom et fait de la sensibilisation auprès des adolescents, malades ou non. "Ils en ont absolument marre, à 14 ans, qu'on leur dise : t'es malade, t'as ceci, t'as cela, et ils ne veulent plus l'entendre", explique-t-il. "Donc ces gosses-là, ils n'écoutent plus aucun message, ils n'écoutent ni les parents, ni les professeurs, ni les médecins".

Inciter à prendre son traitement correctement

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

L'asthme est une inflammation des bronches qui tue 10 à 15 adolescents tous les ans. Un traitement de fond permet d'espacer les crises. À cet âge sensible où les émotions sont moins bien contrôlées par la raison, les jeunes patients sont souvent négligents. Mais il existe des solutions.

"Convaincre un adolescent de prendre son traitement de fond, c'est assez compliqué", confirme le docteur David Drummond, pneumologue à hôpital Necker APHP. "Mais il y a de petits moyens, notamment le téléchargement d'applications de rappel de prises de traitement. L'idée, c'est aussi d'instaurer une habitude. Par exemple, ce qu'on dit souvent aux adolescents, c'est de poser leur traitement à côté de leur brosse à dents".

Une personne asthmatique qui suit son traitement correctement peut vivre normalement, et même pratiquer des sports. La fondation Gregory Pariente travaille maintenant sur le développement d'un clip à destination des éducateurs sportifs pour les sensibiliser sur la maladie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Campagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797580954
Asthme : une campagne-choc pour sensibiliser les adolescents
Asthme : une campagne-choc pour sensibiliser les adolescents
À l'occasion de la journée mondiale de l'asthme, une association lance une campagne choc pour sensibiliser les adolescents à cette maladie, responsable chaque année de la mort de 900 personnes en France.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/asthme-une-campagne-choc-pour-sensibiliser-les-adolescents-7797580954
2019-05-07 19:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jR7AQ4Ef_6f9NwM5CQXhRQ/330v220-2/online/image/2019/0507/7797581148_l-asthme-touche-3-5-millions-de-personnes-en-france.jpg