2 min de lecture Société

Alzheimer : comment sont suivis les malades

ÉCLAIRAGE - Près d'un million de Français sont atteints par la maladie d'Alzheimer. Cette maladie neuro-dégénérative touche principalement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Une personne âgée (image d'illustration)
Une personne âgée (image d'illustration) Crédit : AFP / JEAN-LOUP GAUTREAU
Nicolas Barreiro

En France, près de 900.000 personnes sont atteintes par la maladie d'Alzheimer et environ 225.000 nouveaux cas apparaissent chaque année d'après les chiffres du World Alzheimer Report datant de 2015.

Selon ce même rapport, le nombre de cas dans le monde devrait doubler d'ici 2050. Or, à l'heure actuelle il n'existe toujours aucun remède contre cette maladie neuro-dégénérative, qui a comme symptôme, entre autre, la perte de la mémoire.


Mais de nombreux traitements existent pour freiner la progression de la maladie, notamment des traitements non-médicamenteux très variés. Ceux-là vont varier en fonction du stade de la maladie.

Il existe trois stades à la maladie d'Alzheimer. Tout d'abord le stade débutant, qui se caractérise par des troubles de la mémoire et l'incapacité à retenir une nouvelle formation. Ce stade dure entre 2 et 5 ans en général. 

À lire aussi
Mesures sanitaires : comment rebooster notre moral ? société
Coronavirus : comment garder le moral après les nouvelles mesures sanitaires ?

Ensuite vient le stade modéré. Aux problèmes de mémoire viennent s'ajouter de nouvelles difficultés telles que l'incapacité à manipuler certains objets, ne pas réussir à trouver ses mots ou encore une désorientation dans l'espace. 

Finalement arrive le stade avancé et sévère. Tous les symptômes précédemment cités s'aggravent. La personne atteinte devient alors complètement dépendante. Cette phase continue jusqu'au décès du malade.

Différents traitements pour accompagner le malade

Au cours de la première phase, les traitements non-thérapeutiques se veulent très peu intrusifs. "Le stade débutant est vraiment personnalisé en fonction de la personne", décrit la docteur Maï Panchal, directrice scientifique au sein de la fondation Vaincre Alzheimer, contactée par RTL.fr.

L'accompagnement se déroule à domicile, dans un premier temps il aura la possibilité au choix de voir un psychologue ou de se rendre à des thérapies de groupe, "des groupes de parole où ils expriment leur ressenti et leur peur". Le psychologue en charge va alors "suivre l'évolution de la maladie et venir en aide au patient".

"La priorité c'est l’orthophonie", souligne le docteur, afin de "ne pas perdre la communication". Les aidants vont également inciter le malade à pratiquer des activités qu'il apprécie comme une pratique sportive ou la cuisine par exemple.

À partir du stade modéré, la stimulation cognitive prend encore plus d'importance. Les activités pour stimuler les capacités restantes prennent de plus en plus de place mais aussi "les activités sociales, car il est important d'être en groupe".

Aider le malade à s'adapter à l'environnement

Afin de motiver et stimuler les capacités, les aidants vont entraîner le malade à s'adapter à l'environnement. "Ils vont le pousser à s'habiller seul, en lui posant ses vêtements devant lui". Ce sont des "stratégies de compensation". À ce stade, des "équipes spécialisées" interviennent à domicile au moins une fois par semaine.

Lorsque le dernier stade arrive, de nouveaux traitements sont appliqués en plus des précédents. Afin de conserver la motricité de la personne atteinte d'Alzheimer, la kinésithérapie, l’ostéopathie, l’ergothérapie et la psychomotricité peuvent être requis.

Généralement les malades entrent en institution à partir de ce stade car "les troubles psycho-comportementaux commencent à apparaître". Afin d'apaiser ces troubles, la musicothérapie, l’aromathérapie, la stimulation multisensorielle, la zoothérapie, les massages ou la luminothérapie peuvent être appliqués.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Alzheimer Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants