1 min de lecture Allergie

Allergies aux pollens : gare à l'arrivée des graminées

Le risque allergique a été rehaussé de "moyen" à "élevé" dans la moitié sud du pays, alerte le Réseau national de surveillance aérobiologique.

Les pics de dispersion des pollens dans l'air sont prévus au moment du déconfinement.
Les pics de dispersion des pollens dans l'air sont prévus au moment du déconfinement. Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Après les pollens de bouleau, c'est au tour des graminées de débarquer sur l'Hexagone. Leur concentration est en effet en hausse dans certains départements à la faveur de températures bien au-dessus des normales saisonnières, a alerté le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) vendredi 24 avril 2020, précisant que le risque allergique avait été rehaussé de "moyen" à "élevé" dans les zones touchées. 

Les habitants de la moitié sud du pays trouveront un peu de répit grâce aux nombreux orages qui plaqueront les pollens au sol. Une trêve allergène qui sera de courte durée, rompue par l'arrivée de périodes ensoleillées et venteuses qui disperseront à nouveau les pollens dans l'air, prévient toutefois le RNSA.

À noter sur le front des bonnes nouvelles : les pollens de platane, peuplier, frêne, cyprès et saule ont déjà quasiment disparu de l'Hexagone. Ce n'est toutefois pas le cas des pollens de plantain, d'oseille et de hêtre, qui se répandent petit à petit sur l'ensemble du pays. Mais pour l'heure, le risque d'allergie est considéré comme faible.

Il est donc recommandé à toute personne allergique de suivre ses traitements et de consulter son médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Pour diminuer les gênes, il est conseillé de se rincer les cheveux dans la soirée, d'aérer les logis une fois le soleil couché et d'éviter le sécher le linge à l'extérieur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allergie Pollens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants