1 min de lecture Nicolas Anelka

"Quenelle" : Nicolas Anelka demande à la Fédération anglaise d'abandonner les poursuites

RÉACTION - Mis en accusation mardi par la Fédération anglaise de football après sa "quenelle", Nicolas Anelka demande que les charges pesant contre lui soient retirées.

Anelka marque avec West Bromwich
Anelka marque avec West Bromwich Crédit : IAN KINGTON / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Nicolas Anelka se défend. Pour avoir exécuté le geste controversé de la "quenelle", lors d'une célébration d'un but fin décembre, le footballeur français est poursuivi depuis mardi 21 janvier par la Fédération anglaise de football (FA). Elle le considère en effet comme coupable de mauvaise conduite.

En réaction à cette mise en accusation, l'attaquant de West Bromwich Albion, qui encourt au minimum cinq matches de suspension, a demandé à la FA "d'enlever les charges", dans un communiqué publié mercredi 22 janvier sur Facebook.

Je ne suis ni antisémite ni raciste

Nicolas Anelka
Partager la citation

"La Fédération anglaise de football a engagé un expert pour statuer sur la signification de ma quenelle. Ce dernier a conclu que mon geste avait une connotation antisémite, ce qui a conduit à ma mise en accusation par la FA. Il aurait été légitime que cet expert soit français, vivant en France, et pouvant avoir une connaissance exacte de mon geste", a-t-il écrit sur le réseau social.

"Quel meilleur expert que M. Cukierman, président du CRIF, qui explique lui très clairement que ma quenelle ne pouvait pas être considérée comme antisémite ! Il a par ailleurs expliqué avec précision et à quel moment ce geste pouvait avoir une telle connotation. Je demande donc à la Fédération anglaise de bien vouloir enlever les charges qui me sont reprochées. Et je le répète, je ne suis ni antisémite ni raciste", a assuré Nicolas Anelka.

À lire aussi
Nicolas Anelka le 2 février 2017 à Maastricht LOSC
Lille : Galtier explique pourquoi Anelka arrive au Losc

Roger Cukierman, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, était venu au secours du joueur dans un entretien vidéo accordé au Figaro : "Dans un lieu quelconque, c'est un geste de révolte un peu anarchique contre l'establishment qui ne mérite pas une sanction sévère. Ce geste a une connotation antisémite seulement dans l'hypothèse où il est fait devant une synagogue ou un lieu de mémoire de la Shoah".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Anelka Premier League Angleterre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants