2 min de lecture Coupe de la Ligue

Lyon-Troyes : l'OL rejoint le PSG en finale de la Coupe de la Ligue

COMPTE-RENDU - L'Olympique Lyonnais s'est imposé contre Troyes (2-1), mercredi soir, et a décroché son billet pour le Stade de France, où il affrontera le PSG en finale de la Coupe de la Ligue.

Bafétimbi Gomis, Alexandre Lacazette et Jimmy Briand, attaquants de l'OL, se congratulent
Bafétimbi Gomis, Alexandre Lacazette et Jimmy Briand, attaquants de l'OL, se congratulent Crédit : AFP/P.Desmazes
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Ce sera le PSG contre l'OL en finale de la Coupe de la Ligue, le 19 avril. Après la qualification de Paris contre Nantes, mardi, Lyon a décroché le deuxième ticket pour le Stade de France en s'imposant mercredi soir contre Troyes (2-1).

Pas de surprise donc dans cette deuxième demi-finale, entre le 6e de Ligue 1 et le 11e de Ligue 2, où l'entraîneur lyonnais Rémi Garde avait décidé de maintenir son 4-4-2 losange. Il ne pouvait pourtant pas compter sur les meneurs de jeu Clément Grenier et Yoann Gourcuff. Du coup, aux postes de relayeurs, Gueïda Fofana et Arnold Mvuemba étaient titulaires tandis qu'Alexandre Lacazette évoluait en tant que numéro 10.

Cette confiance dans le nouveau système favori des Gones ne tardait pas à payer puisqu'au quart d'heure de jeu, le jeune arrière droit Mehdi Zeffane s’avançait dans son couloir afin de centrer sur Alexandre Lacazette, lequel fusillait sans contrôler Mathieu Dreyer (16e).

Gonalons victime d'une "fatigue musculaire"

Peu après, l'attaquant international français, dans une forme tonitruante, s'illustrait de nouveau en servant dans la profondeur Jimmy Briand. Après avoir accéléré sur le côté gauche, ce dernier envoyait fort le ballon dans la surface. Bafétimbi Gomis était à l'affut pour tromper de justesse le gardien adverse (27e).

À lire aussi
RTL Foot 2000 RTL Originals
RTL Foot : le podcast réunissant toutes les émissions football de RTL

Mais alors que le match semblait plié, tant l'OL paraissait serein, l'Estac parvenait à se procurer un temps fort avec un grand cafouillage dans la surface lyonnaise puis une frappe de Ghislain Gimbert, obligeant Anthony Lopes a se détendre pour une claquette. Sur le corner qui en découlait, Thiago bénéficiait d'un marquage douteux de la défense rhodanienne pour envoyer une mine dans le but (35e, 2-1).

À la reprise de la seconde période, Maxime Gonalons, souffrant d'une "fatigue musculaire" selon Rémi Garde, laissait sa place à Jordan Ferri. Si cela a peut-être rendu les pensionnaires de Gerland moins dominateurs, il n'en restaient pas moins dangereux. Une situation qu'illustrait le but de Jimmy Briand refusé pour un très léger hors-jeu (61e). Rebelote avec Bakary Koné qui avait bien repris un coup franc (77e).

Dans les dernières minutes, Gope-Fenepej aurait pu offrir la prolongation aux Aubois s'il n'avait pas été muselé par Koné (86e). Au final, avec cette 7e victoire en huit matches cette année, l'OL rebondit après son couac contre Rennes en championnat (2-0), reste engagé sur quatre tableaux et se retrouve surtout en bonne position pour atteindre son objectif de la saison, à savoir une qualification dans une coupe d'Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe de la Ligue ESTAC Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants