1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. VIDÉO - Euro 2021 : retour sur la "grosse bêtise" de Griezmann avec les Espoirs en 2012

VIDÉO - Euro 2021 : retour sur la "grosse bêtise" de Griezmann avec les Espoirs en 2012

Celui qui compte aujourd'hui 91 sélections (37 buts) avec les Bleus a été suspendu 13 mois de toute apparition avec les équipes de France il y a neuf ans.

Antoine Griezmann avec l'équipe de France des moins de 20 ans à Bogota le 3 août 2011
Antoine Griezmann avec l'équipe de France des moins de 20 ans à Bogota le 3 août 2011
Crédit : GUILLERMO LEGARIA / AFP
VIDÉO - Euro 2021 : retour sur la "grosse bêtise" de Griezmann avec les Espoirs en 2012
06:33
Gregory Fortune
Journaliste

"Il a fait une grosse bêtise", résume son oncle Emmanuel Lopes avec le sourire, quelques années plus tard, dans le documentaire Antoine Griezmann : itinéraire d'un champion déraciné diffusé par M6 le 11 novembre dernier. Retour sur un épisode aujourd'hui presque totalement oublié qui aurait pu compromettre l'avenir en Bleu du champion du monde 2018, en quête d'un premier sacre à l'Euro le 11 juillet prochain.

Après une première saison (2009-2010) convaincante chez les professionnels avec la Real Sociedad, le club espagnol qu'il a rejoint à l'âge de 14 ans après avoir échoué à séduire de nombreuses écuries de L1, le nom de Griezmann va réapparaître dans les radars du football français. Il est sélectionné avec l'équipe de France des moins de 19 ans, avec laquelle il devient champion d'Europe. Rien ne semble pouvoir arrêter son irrésistible ascension. Mais son plan de carrière va pourtant connaître un coup d'arrêt brutal deux ans plus tard

Mardi 16 octobre 2012. L'équipe de France Espoirs est éliminé en barrages de l'Euro après une défaite 5-3 en Norvège. Dans la foulée, on apprend qu'après le match aller remporté 1-0 au Havre quatre jours plus tôt, Yann M'Villa et quatre autres joueurs ont pris un taxi pour Paris. Ils sont sortis en boîte de nuit et sont rentrés aux aurores. La commission de discipline de la Fédération est saisie.

J'ai dit pourvu qu'il n'y ait pas Antoine dedans... Et il était dedans

Emmanuel Lopes, oncle d'Antoine Griezmann

Emmanuel Lopes se souvient : "J'ai dit pourvu qu'il n'y ait pas Antoine dedans... Et il était dedans", de même que Chris Mavinga, Wissam Ben Yedder et M'Baye Niang. L'affaire tombe mal. Après le traumatisme de Knysna en 2010 puis un Euro 2012 chaotique, c'est un nouveau scandale qui éclabousse le football français.

À lire aussi

Pour son entraîneur de l'époque à la Real Sociedad, Philippe Montanier, cette virée mettait alors en lumière les failles du jeune homme. "Comme il est festif... C'est un bon suiveur, et des fois il y a des personnes qu'il ne faut pas suivre". Une réunion de famille est organisée. "Il nous en a parlé, raconte Lopes. On lui a dit écoute, tu as fais une bêtise, maintenant il faut la payer. Tu accepteras la sentence".

Suspendu 13 mois de toute sélection

Un mois plus tard, la sanction tombe, lourde : Griezmann est suspendu 13 mois de toute sélection avec les équipes de France. Une politique de fermeté incarnée par le nouveau sélectionneur, Didier Deschamps, pour qui "les joueurs n'ont plus le droit à l'erreur". La porte des Bleus se referme brusquement. Un épisode tourmenté dans ce rapport que Griezmann entretient avec la France.

C'est à nouveau l'Espagne, son pays d'adoption, qui va lui offrir l'occasion de se relancer, loin de la pression médiatique. Éric Olhats, agent de "Grizou" de 2009 à 2017 explique que "Philippe Montanier se comporte de façon exemplaire, parce que tous les autres joueurs sont suspendus dans leurs clubs. Philippe, lui, le met dans l'équipe contre Barcelone".

Il prend conscience qu'il a failli tout paumer

Éric Olhats, agent d'Antoine Griezmann de 2009 à 2017

"Il a assumé son erreur, il s'est excusé, précise Montanier. Le club et moi, on l'a soutenu (...) Le plus important c'est qu'il se réfugie dans le travail et qu'on l'aide, et que dès que la porte allait s'ouvrir en équipe de France, qu'il soit près". Pour Olhats, pas de doute : "il y a un avant et un après. Il prend conscience qu'il a failli tout paumer".

Sur les terrains de Liga, Griezmann vit une saison pleine, couronnée d'une qualification pour les barrages de la Ligue des champions, un exploit pour le club basque. Le destin va lui réserver une belle surprise pour ses débuts en coupe d'Europe : la Real Sociedad se rend à Lyon le 20 août 2013, à 45 minutes de Mâcon, sa ville natale.

Le jeune homme aux cheveux peroxydés confie à ses proches son envie folle de marquer les esprits. Et il joint la parole aux actes en ouvrant le score d'un ciseau acrobatique au deuxième poteau à la 17e minute. L'OL est éliminé 4-0 sur l'ensemble des deux matches. Griezmann revient dans la lumière.

Première sélection en mars 2014

Sa suspension prend fin en janvier 2014, à quelques mois de la Coupe du monde au Brésil. Un mois plus tard, il est convoqué chez les A par Didier Deschamps et honore sa première sélection en équipe de France le 5 mars face aux Pays-Bas, avec une titularisation d'entrée. Sept ans et demi plus tard, le voilà à 91 sélections, pour 37 buts.

Retrouvez l'intégralité du documentaire "Antoine Griezmann : itinéraire d'un champion déraciné" sur la chaîne 100% Foot de 6play.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/