1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. VIDÉO - Adil Rami raconte avoir fait un "burn-out" après le sacre des Bleus
1 min de lecture

VIDÉO - Adil Rami raconte avoir fait un "burn-out" après le sacre des Bleus

Le défenseur des Bleus et de l'Olympique de Marseille s’est confié sur sa mauvaise passe après la Coupe du Monde. "Je me forçais, mais je n’y arrivais pas", a-t-il expliqué.

Adil Rami à Istra le 4 juillet 2018
Adil Rami à Istra le 4 juillet 2018
Crédit : YURI CORTEZ / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Il n'est jamais facile de rebondir après une compétition internationale. Encore mois après un titre mondial. Si les Bleus étaient prévenus, certains ont eu toutes les peines du monde à revenir au plus haut niveau. C'est le cas d'Adil Rami.

Le défenseur international français de l'Olympique de Marseille a vécu un début de saison particulièrement compliqué. Dans un entretien à Canal +, diffusé dimanche 17 février, l'ancien joueur de Lille, Milan et Séville confesse avoir craqué "mentalement et physiquement". "Depuis la Coupe du Monde, je galère (...) J'ai eu un burn-out. J'en ai discuté, j’ai essayé de trouver des solutions, j’ai même eu un coach mental au téléphone, j’ai essayé de comprendre", explique-t-il. 

Et le fantasque défenseur central, devenu en quelque sorte la mascotte des Bleus en Russie, a livré un message sans concession. "Même l’odeur de la pelouse, je ne la ressentais plus. Je n’avais même plus envie de taper les attaquants. Je me forçais, mais je n’y arrivais pas", poursuit-il.

Une période particulièrement difficile pour lui, mais aussi pour ses proches. "J’étais aigri, avec mon entourage, avec les gens qui étaient autour de moi, chose que je déteste montrer (...) Parfois, j’ai même été agressif avec des gens qui me demandaient des photos, des gens qui me filmaient sans me demander".

À lire aussi

Une mauvaise passe aujourd'hui derrière le joueur qui se dit "content d'avoir été blessé". "C'est bizarre, mais je suis content d'avoir été aussi longtemps de côté car aujourd'hui, enfin, j'ai faim". Et de conclure, le sourire aux lèvres : "Après les entraînements, je vais faire de la boxe ou du cross-fit. Ça c'est pas bon pour les attaquants. Je les ai laissés au repos pendant quatre ou cinq mois, mais là, c'est pas bon du tout".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/