1 min de lecture Ligue 1 Conforama

Rennes-PSG : la LFP va examiner d'éventuels chants homophobes

Lors de la rencontre opposant le Stade Rennais au Paris Saint-Germain, les arbitres ont noté des chants homophobes dans les gradins. Le club breton pourrait être sanctionné par la commission de discipline.

L'intérieur du Roazhon Park en août 2015
L'intérieur du Roazhon Park en août 2015 Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Nicolas Barreiro

Le dimanche 18 août, le Paris Saint-Germain affrontait le Stade Rennais au Roazhon Park. Un match gagné par l'équipe bretonne sur le score de 2 à 1. La victoire aurait pu être totale mais des chants de supporters qualifiés d'homophobes par la LFP sont venus gâcher la fête.

"Paris ! Paris ! On t'enc...", chantent les spectateurs rennais durant le match. Des paroles que la Ligue de football professionnel (LFP) n'a pas appréciées. Selon les informations du Parisien, les insultes ont été consignées mais ni l'arbitre, Antony Gautier, ni l'arbitre délégué, Patrice Couty, n'ont jugé nécessaire d'interrompre le match.
La commission disciplinaire se prononcera le 28 août sur les sanctions potentielles qu'elle infligera au Stade Rennais.

Si ce match n'a pas été interrompu, c'est le cas pour celui opposant Nancy et Le Mans. L'arbitre a arrêté la rencontre un instant pour cause de chants homophobes. Ce sont les joueurs qui ont demandé aux supporters de cesser ces chants. Il s'agit d'une première dans l'histoire du football français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Stade Rennais Homophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants