2 min de lecture Débat

Racisme dans les stades : "Suspendre la rencontre", c'est "éduquer les gens", dit Thuram

Romelu Lukaku, joueur de l'Inter Milan, a été victime de cris racistes lors de la deuxième journée de la Série A, dimanche à Cagliari. L'ancien champion de France 98 invite l'Italie à prendre exemple sur les méthodes françaises pour faire cesser les injures dans les stades.

Lilian Thuram
Lilian Thuram Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

L'homophobie et le racisme sont de plus en plus dénoncés dans le monde du sport. Dimanche 1er septembre, à l'occasion de la deuxième journée de Série A, l'attaquant belge de l'Inter Milan Romelu Lukaku a été victime de cris racistes, pendant le match opposant son club à Cagliari.

Dans une interview au quotidien sportif italien Corriere dello Sport, Lilian Thuram a demandé aux équipes italiennes de prendre exemple sur la France qui interrompt un match dès que des propos racistes ou homophobes fusent en provenance des supporters.

"Il y a une hypocrisie incroyable et il manque la volonté de résoudre le problème", explique-t-il. "Ne rien faire équivaut à être d'accord avec ceux qui poussent des cris racistes. Si quelque chose vous dérange, vous faites tout pour la changer. En France, on interrompt les matches en cas de comportement contre l'homosexualité dans les tribunes : suspendre la rencontre et renvoyer les joueurs aux vestiaires, cela veut dire éduquer les gens".

L'ancien défenseur de Parme et de la Juventus Turin poursuit en précisant que le problème ne vient pas du monde du foot, mais des cultures de chaque pays : "Il faut prendre conscience que le monde du foot n'est pas raciste mais qu'il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche. Il est nécessaire d'avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu'ils croient l'être. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n'importe quelle raison. L'histoire le dit."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débat Italie France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants